Dispositif militaire d‘insertion socioprofessionnelle pour les jeunes des Outre-mer éloignés de l‘emploi

 SM rgtsISO

Ils parlent du SMA

Nouvelle Calédonie : nos volontaires luttent pour les populations

NC1-janv2016-

La section « Sapeurs-pompiers volontaires » du RSMA-NC a été réquisitionnés vendredi 15/01/16 pour participer à la lutte contre un incendie qui ravageait la commune de POUM.

12 cadres et volontaires du régiment ont ainsi lutté contre le feu durant près de 6 heures, mettant en application les savoir-faire acquis au régiment depuis le mois d’août 2015.

Voici le lien vers le JT de 19h30 de NC 1ère du 15 janvier. Tu pourras y retrouver le reportage sur les incendies de POUM de 4’18’’ à 7’31’’, la passage où le régiment est cité plus particulièrement et pendent lequel on voit nos stagiaires à l’œuvre est entre 5’33’’ et 5’53’’ : http://pluzz.francetv.fr/videos/jt_nouvelle_caledonie_,134061182.html


Après un passage au Régiment de la Martinique, Mathias C. est arrivé en métropole en septembre 2016 pour effectuer une formation en alternance. Il rejoint SAFRAN Systems aérostructures à Florange (57 ) et poursuit ses études en vue d’obtenir un bac professionnel en Aéronautique au Lycée professionnel Jean Zay de Jarny.

safran capgras

Photo (c) Le SMA/P.Ops/Com : Madame RABOT (SAFRAN systems aérostructures) et Monsieur CHEA (Lycée Jean Zay) font un point de situation à mi-parcours avec Mathias sur son lieu de travail

Titulaire d’un bac scientifique mais ne trouvant pas de travail, Mathias décide en juin 2014 de rejoindre le Service militaire adapté, tout d’abord en tant que volontaire stagiaire, ce qui lui permet d’acquérir des compétences sociales complémentaires ainsi qu’une formation professionnelle d’animateur Loisirs sportif et culturel, en s’appuyant notamment sur son niveau très correct de footballeur. Puis, fort de son engagement et de sa motivation, le régiment lui propose un contrat de volontaire technicien, ce que lui permet son niveau scolaire.

En 2016, il répond à une prospection lancée dans le cadre d’un partenariat avec le groupe SAFRAN. Condition : quitter la Martinique pour poursuivre sa formation en métropole. Accompagné financièrement par l’Agence de l’Outre-mer pour la Mobilité et appuyé par Mireille Rabot, directrice de l’établissement Safran Systems Aérostructures, Mathias se rend donc en Mozelle, est inscrit au Lycée polyvalent Jean Zay et trouve un logement dans un foyer pour jeunes travailleur. «Mathias est sérieux, très attentif, il s’est tout de suite impliqué. Ses résultats du premier semestre parlent pour lui », se félicite Samathy Chéa, directeur du lycée. « De nature réservée, Mathias fait preuve d’assiduité, il comprend très vite ce qu’on attend de lui, il a su prendre ses marques rapidement. On sent qu’il est motivé pour apprendre et réussir, et qu’il a été bien formé aux attentes d’une entreprise», commente Madame Rabot.

Bien intégré dans son environnement professionnel et obtenant de très bons résultats académiques, Mathias peut se projeter. Il cherche désormais un appartement, véritable symbole de stabilité enfin trouvée. Forts de l’exemple de Mathias, d’autres pistes de partenariat sont en cours d’étude entre le SMA, SAFRAN systems aérostructures et le Lycée Jean Zay, notamment sur le métier de « peintre en aéronautique », véritable métier en tension offrant des débouchés.