Dispositif militaire d‘insertion socioprofessionnelle pour les jeunes des Outre-mer éloignés de l‘emploi

 SM rgtsISO

Ils parlent du SMA

Le SMA : un enjeu d'avenirs (mars-avril 2015)

2015-04-cdt-enjeuavenirLa transmission des savoirs : agir sur tous les fronts

Reportage réalisé au sein du régiment de La Réunion ( RSMA-R), mars-avril 2015 © Virginie de Galzain/tous droits réservés.
"Depuis plus de 50 ans, le Service militaire adapté (SMA) s’engage au sein d’une mission fondamentale : l’accompagnement et la formation, au sein de 7 régiments, des jeunes d’Outre-Mer en vue d’une insertion professionnelle et sociale civile. Des jeunes de valeur, parfois en grandes difficultés personnelles et scolaires, « volontaires » dans tous les sens du terme pour se faire aider et prendre leur avenir en main." Lire la suite...

201709 smantilles

10 octobre - Les "Guyanais" ne chôment pas

rsmaGy a sxm

Après leurs camarades des régiments de la Martinique, puis de la Guadeloupe, ce sont majoritairement des volontaires de Guyane qui compose désormais le détachement du SMA à Saint Martin, pour préparer la "Reconstruction" (Conférencede presse depuis Matignon le 11/10).

Ces volontaires accomplissent un «travail exceptionnel à Saint–Martin», en intervenant sur les réseaux de plomberie, travaux de déblaiement de pièces écroulées notamment dans des écoles, nettoyage de zone, mise en sécurité et installation de clôtures,... Les journées de ces "marsouins" sont bien remplies.


03 octobre - FIN D'URGENCE, place à la RECONSTRUCTION

Désormais, c'est un détachement du SMA qui est en place depuis le 30 septembre. D'environ 100 volontaires, ils proviennent à plus 65% du régiment de la Guyane et 34% de celui de la Martinique. Ce détachement a pour rôle d'assurer la phase de transition entre l'urgence (aux ordres des Foreces armées aux Antilles) et la reconstruction à Saint-Martin sous tutelle du Ministère des outre-mer avec la nomination du Préfet Philippe GUSTIN en tant que Délégué interministériel à la reconstruction.

Les missions confiées à ce détachement sont :

en Module URGENCE

  • Ouverture d’itinéraire
  • Déblaiement
  • Mise en sécurité: écoles, collèges, maisons…
  • Evacuation ordures
  • Curage ravines

en Module RECONSTRUCTION (à compter de mi octobre)
ce détachement est renforcé d'un officier de l'état major du SMA détaché pour

  • évaluer les capacités du SMA à participer à la reconstruction dans les domaines du BTP et des Services (sécurité, aide à la personne, restauration collective, métiers de la terre...),
  • planifier en lien avec les 3 régiments des actions collectives et/ou individuelles au profit des collectivités, des entreprises ou autres.

Diaporame sur les interventions du Bataillon

vue à 360°

(source photographique : Agence Citronmer)


25 septembre - Le retour des premiers héros...

21994099 1373668762730913 4942297831291614209 oAprès avoir été mis en place par la frégate "Ventôse" immédiatement dans le sillage d'IRMA sur le l'île de Saint-Martin, après avoir dû être mis à terre en hélicoptère avant le passage de José, après avoir apporté l'aide d'urgence aux populations sinistrées avec les hommes de la sécurité civile, nos 23 volontaires, engagés dès les premières heures de la catastrophe dans des conditions difficiles, sont rentrés seins et saufs au "péyi"...

Mission accomplie pour eux! Remplacés par d'autres éléments du RSMA (Martinique et Guadeloupe) intégrés à un dispositif plus important, notre détachement de sauvetage déblaiement est rentré, vendredi soir, à bord de l'A400M, fier et heureux de la tâche accomplie dans les îles du nord.


20 septembre - Le RSMA-M intervient pour désenclaver une famille isolée depuis 36h.

21640777 1369603399804116 7577245621477345987 oA la demande des autorités locales et de la mairie du Gros Morne, une colonne de 30 volontaires renforcés d'un engin a été engagé ce matin dans le quartier "Rivière Lézarde deux" pour ouvrir 400 mètres de piste obstrués de troncs, de branches et de boue afin de désenclaver une famille coupée du monde depuis le passage de MARIA. Après 1.5 km de marche d'approche, le chantier occupera nos volontaires une bonne partie de la journée, pour au final, avoir la satisfaction d'aider les plus démunis face à la catastrophe.

Dans le même temps, 60 autres volontaires ont été envoyés sur la N3 entre Balata et Morne Rouge pour faciliter la remise en état de l'axe.

Video Youtube


18 septembre - Ensemble pour sauver

smx180917Photo de famille des sauveteurs du RSMA-M et de la sécurité civile (UIISC7) à Saint-Martin.
Après 12 jours de mission sans interruption, ils sont toujours à pied d’œuvre, renforcés depuis 5 jours par un nouveau détachement de jeunes volontaires martiniquais.
Malgré cette projection dans les îles du nord, le RSMA-M reste en mesure d'intervenir au profit de son île si "Maria" le nécessitait.


15 septembre - Création d'un "bataillon RSMA".

smx170915

Il a été décidé par les Forces Françaises Aux Antilles et par les autorités administratives locales la création d'un Bataillon RSMA. Placé sous les ordres du chef de corps du RSMA de la Guadeloupe, c'est à terme 206 cadres et volontaires du RSMA de la Guadeloupe renforcés par 55 femmes et hommes du RSMA de la Martinique qui œuvreront dans les îles du Nord.

Articulé en deux compagnies, ce bataillon aura plusieurs missions :

  • 1 compagnie "légère" : déjà  sur place à 70%, elle sécurise les chantiers grâce à ses élagueurs et participe au déblaiement et au nettoyage.
  • 1 compagnie "lourde", avec ses engins de chantiers, elle sera en charge d'ouverture d’itinéraires et du dégagement des gravats. Elle dispose aussi de spécialistes en infrastructures (maçonnerie, électricité, plomberie...).

15 septembre - La SDE sur les toits.

smx170915 02

Tandis que matériels et effectifs du RSMA de Guadeloupe continue d'être acheminés vers Saint Martin en vue de renforcer la mise en place d'un Bataillon du SMA,  la section sauvetage et déblaiement (SDE) mène des travaux sur les toits des maisons afin de protéger les biens.


14 septembre - Le régiment de Guadeloupe densifie son action au profit de la population.

21586493 1561869347192910 6953147607715985363 oLes départs s'enchainent. Hier, le RSMA a projeté deux nouvelles sections suite à la demande des autorités administratives et aux ordres des Forces Armées aux Antilles. Une section d'intervention légère qui pourra appuyer la reconstruction par l'évacuation des gravats ainsi qu'un module élagage afin de sécuriser les chantiers et procéder à l'ouverture d'itinéraire. Actuellement 76 militaires du RSMA dont 12 Saint-Martinois sont sur place.

Une quinzaine de pilotes d'engins lourds se prépare également et devrait rejoindre Saint-Martin dans les prochaines heures.


13 septembre Point de situation sur l'action du RSMA de la Martinique.

21728987 1363650967066026 8980263617212855006 oLe régiment du RSMA de la Martinique (RSMA-M) a déployé par voie maritime depuis le jeudi 06 septembre 2017, en appui de tous les services de l’État déjà engagés, une section de 23 jeunes volontaires formés aux opérations de sauvetage-déblaiement afin de participer aux missions d'aide et de secours à la population de Saint Martin.

Engagés de manière permanente depuis 6 jours aux côtés de la sécurité civile (UIISC 7 de Brignoles), ces jeunes martiniquaises et martiniquais, âgés de 18 à 25 ans, ont participé activement au déblaiement et à l'ouverture d’itinéraires au profit des populations sinistrées dans la région d'OYSTER POND, à la distribution d'eau et de vivres sur plusieurs points vitaux dans cette même zone, au rétablissement de la situation sur le port de GALISBAY (notamment grâce à un formidable travail de déchargement des navires amenant le fret et le chargement des véhicules par 2 pilotes CACES ) ainsi qu'au transfert de 500 kg de médicaments vers l'hôpital du MARIGOT ou à un engagement au profit du rétablissement de l'usine de désalinisation.


13 septembre -  Depuis deux jours, la MOM est dans les Antilles.
 
mom martiniqueAnnick Girardin, ministre des Outre-mer vient à la rencontre des volontaires du régiment de la Guadeloupe, dont 70 sont sur le départ pour #STMartin.
 
Annick Girardin s'est dit "fière de leur engagement, et fière de cette solidarité de la jeunesse ultramarine". "Vous allez faire d'une pierre deux coup: perfectionner vos acquis sur le terrain tout en redonnant l'espoir à vos voisins de Saint Martin."
 
 

11 septembre - Le RSMA de la Martinique avec les saintmartinois pour faire face à l'urgence.
21729016 1363650657066057 5624964910857110758 o

Désormais, le détachement sauvetage déblaiement du RSMA de la Martinique est à pied d’œuvre à Saint Martin.

C'est aux côtés de la sécurité civile que nos jeunes volontaires martiniquais font un travail remarquable au profit de la population sinistrée. "Je suis fier d'aider avec ce que j'ai appris", s'enthousiasme l'un des volontaires stagiaires de la section.

 

 
08 septembre - Le régiment de la Martinique rejoint le Ventôse avec une section "sauvetage / déblaiement".
21319179 1698111506879961 6094366138382345181 o

Après s'être assuré que la Martinique n'avait subi aucun dommage résultant du passage d'IRMA, le RSMA de la Martinique met a disposition une section de 23 jeunes volontaires formés aux opérations de sauvetage-déblaiement.

Cette section rejoint Saint Martin par voie maritime à bord du "Vntôse", bâtiment de la Marine nationale, pour renforcer les éléments de la sécurité civile.


Comsma smx 1ere


  08/09/2017 : COMMUNIQUE

SMA smx2017

Dans le cadre des plans de secours déclenchés après le passage de l'ouragan IRMA sur les Iles du Nord des Antilles, le Service militaire adapté a engagé une partie de ses moyens spécialisés, en appui des unités de la sécurité civile et des forces armées aux Antilles.

Le régiment du SMA de la Martinique a déployé sur Saint-Martin une section de 23 jeunes volontaires formés aux opérations de sauvetage-déblaiement afin de participer aux missions de secours à la population.

Le régiment du SMA de Guadeloupe, qui accueille chaque année une centaine de jeunes Saint-martinois, est maintenu en alerte afin d'apporter un éventuel soutien supplémentaire.

Le Service militaire adapté, son général, Thierry de Ladoucette, ses cadres et ses volontaires tiennent à assurer les populations touchées, de leur profonde et indéfectible solidarité ultramarine.