Dispositif militaire d‘insertion socioprofessionnelle pour les jeunes des Outre-mer éloignés de l‘emploi

 SM rgtsISO

smx170915Suite aux passages successifs d'Irma et de Maria, les deux ouragans ayant touché les Antilles, le SMA a déployé 347 cadres et volontaires hors des régiments pour venir appuyer les forces d'intervention et venir en aide aux populations.

  • 7 officiers / 21 sous-officiers / 234 volontaires (soit un effectif total de 262) sur Saint-Martin suite au passage de IRMA.
  • 0/5/36 (41) sur la Guadeloupe et 0/5/39 (44) en Martinique suite au passage de MARIA

Diaporame sur les interventions du Bataillon

(source photographique : Agence Citronmer)


A Saint-Martin

Un bataillon du SMA (Bat SMA) a été créé, commandé par le colonel Pélissier, chef de corps du RSMA de la Guadeloupe (RSMA - Ga). Ce bataillon opère en appui des unités de Sécurité civile et aux ordres du Commandement supérieur de zone Antilles. Il est déployé au sud de MARIGOT et intervient dans des actions de déblaiement, d'ouverture d'itinéraires... Des engins lourds de TP sont fournis par une société guadeloupéenne. Le BAT SMA est articulé en 3 compagnies (2 de Guadeloupe et 1 Martinique) réparties en 5/14/187 (206) du RSMA-Ga et 2/7/47 (56) du régiment du SMA de la Martinique (RSMA-Mq). Les conditions de vie sont rustiques mais acceptables.

En Martinique

Le RSMA - Mq a déployé 4 éléments de reconnaissance, une section légère d'intervention et 1 section "Travaux publics" (TP) dans le cadre du passage de MARIA. La situation est sous contrôle et il s'agit de déblaiement de routes, de tunnel... Par ailleurs, plusieurs détachements (Electricité, Charpentes,...) sont maintenus en alerte à 3 heures.
 
En Guadeloupe

Le RSMA - Ga a déployé 4 éléments de reconnaissance et 1 détachement d'ouverture d'itinéraire avec engins TP du régiment (route aéroport - préfecture) dans le cadre du passage de MARIA. La situation est critique notamment sur Basse terre (Cap Ester).

Un point de situation sur Marie Galante et les Saintes situés sur la trajectoire de MARIA  est en cours. Saint-Martin et Saint-Barth ont été à nouveau placés en niveau d'alerte VIOLET.

A Paris

Le Commandement du SMA est en liaison permanente avec le Bataillon et les unités sur zones. Il évalue les besoins et valide les options tactiques proposées, tout en s'assurant que la mission du SMA (Recruter, former et insérer) puisse être maintenue dans les meilleures conditions pour les volontaires stagiaires et techniciens, ainsi que pour les partenaires employeurs.

20170920 SMA antilles debri

crédit photos : Le SMA septembre 2017