Dispositif militaire d‘insertion socioprofessionnelle pour les jeunes des Outre-mer éloignés de l‘emploi

 SM rgtsISO

Ils parlent du SMA

Nouvelle Calédonie : lutte contre le cancer et devoir de mémoire (oct 2014)

2014-10-NC-LNCArticles sur le Régiment du Service Militaire Adapté de Nouvelle-Calédonie, paru dans le quotidien "Les nouvelles calédoniennes" en octobre 2014:

  • Un ruban rose fédérateur : des volontaires du SMA se mobilisent autour de la lutte contre le cancer du sein  [lire l'article]
  • Tombes cherchent famille : dans le cadre du devoir de mémoire de la Grande Guerre, l'ONAC et le RSMA se lancent dans le recencement des anciens combattants [lire l'article]

DOf43N1XUAAo8na La jeunesse des Outre-mer est en effet au cœur des préoccupations du gouvernement. Elle représente pas moins de 1,2 million de jeunes (2015), soit près de 50 % de la population globale des Outre-mer. Une jeunesse marquée par le chômage, la délinquance, les problèmes de mobilité, de déscolarisation, et de citoyenneté. Aujourd’hui, on estime que six jeunes d’Outre-mer sur dix ne sont ni en situation d’études, ni en situation d’emploi. Les Assises des Outremer ont été lancées début octobre. Elles vont durer sept mois. Durant ce temps, la parole va être donnée aux habitants de cette France périphérique.

Vendredi 17 Novembre à Paris, les Apprentis d’Auteuil, les Compagnons du devoir, le Secours catholique, et le Service militaire adapté organisent une journée "A l’école des Outre-mer, partageons nos talents".

Une journée de débat pour parler de cette jeunesse et mettre en valeur les richesses en matière d’éducation, de formation, d’insertion, mais aussi débattre des perspectives de développement.


 crédit photo : Caroline Vivant @AAuteuil