Dispositif militaire d‘insertion socioprofessionnelle pour les jeunes des Outre-mer éloignés de l‘emploi

 SM rgtsISO

Ils parlent du SMA

Nouvelle Calédonie : nos volontaires luttent pour les populations

NC1-janv2016-

La section « Sapeurs-pompiers volontaires » du RSMA-NC a été réquisitionnés vendredi 15/01/16 pour participer à la lutte contre un incendie qui ravageait la commune de POUM.

12 cadres et volontaires du régiment ont ainsi lutté contre le feu durant près de 6 heures, mettant en application les savoir-faire acquis au régiment depuis le mois d’août 2015.

Voici le lien vers le JT de 19h30 de NC 1ère du 15 janvier. Tu pourras y retrouver le reportage sur les incendies de POUM de 4’18’’ à 7’31’’, la passage où le régiment est cité plus particulièrement et pendent lequel on voit nos stagiaires à l’œuvre est entre 5’33’’ et 5’53’’ : http://pluzz.francetv.fr/videos/jt_nouvelle_caledonie_,134061182.html


index

Notre mission ? L'insertion des jeunes ultramarins en difficulté !

Relevant du Ministère des Outremer, le Service Militaire Adapté (SMA) est un dispositif militaire d'insertion socioprofessionnelle des jeunes ultramarins, de 18 à 25 ans, éloignés du marché de l'emploi.

 NOTRE OBJECTIF :
L'insertion socioprofessionnelle de nos volontaires

Poursuite de formation
qualifiante

Emploi de transition
CDD de un à six mois

Emploi durable
CDI et CDD de plus de 6 mois

Mappesma-ronde

Le SMA a formalisé et développe une "méthode" qui tire sa légitimité et son succès de la plus-value qu’elle apporte tant en matière d’éducation citoyenne et comportementale que de préformation professionnelle.Cette méthode, garante d’une meilleure employabilité, repose sur deux règles :

  1. l'approche socio-économique visant à répondre simultanément à l’accomplissement personnel de chaque jeune volontaire et aux besoins du marché de l’emploi (outre-mer et en métropole) ;
  2. le développement et la mise en œuvre d’un projet éducatif et d’une pédagogie adaptés qui visent à développer les compétences sociales et les compétences professionnelles de chaque volontaire en s'appuyant sur une dizaine de famille professionnelle et de plus de 70 spécialités.

En 2009, le SMA s’est engagé dans une montée en puissance visant à doubler ses effectifs à l'horizon 2017 pour atteindre une cible de 6000 bénéficiaires. Résolument engagé dans ce défi social, le SMA a accueilli, en 2016, 5.847 jeunes ultramarins en difficulté et affiche un taux d'insertion de 77%.

Plus que jamais, le cadre de vie militaire, le volontariat du jeune, l’approche globale de l’accompagnement et l’objectif d’employabilité sont les ingrédients majeurs de la performance du SMA. Cette réussite, jamais acquise d’emblée, est à mettre au crédit des cadres militaires dont la disponibilité et l’implication au profit des jeunes sont totales.

Encadrement

Les cadres servant au SMA sont détachés du ministère de la Défense pour la durée de leur mandat. Leur rémunération provient entièrement du programme 138 Emploi outre-mer (P138/BOP SMA). Ils sont désignés au regard de leurs compétences professionnelles, de leur expérience du commandement et font preuve d'un très fort engagement personnel au service des jeunes.

Budget

Pour l’année 2016, le budget consolidé d'investissement et de fonctionnement du SMA s’élevait à 67,3 millions d’euros.

Si les ressources financières proviennent essentiellement du P138/BOP SMA, de nombreux acteurs apportent leur contribution de manière significative, notamment au niveau local : collectivités territoriales (Conseil général, conseil régional,…), via les subventions régionales spécifiques, et les entreprises (taxe d’apprentissage,…).

Par ailleurs,  les Fonds de concours européens contribuent à environ 24% du financement des investissements et du fonctionnement du SMA.