Dispositif militaire d‘insertion socioprofessionnelle pour les jeunes des Outre-mer éloignés de l‘emploi

 SM rgtsISO

Ils parlent du SMA

Témoignages et propos

 

Propos lus et dits par des décideurs et acteurs des sphères politiques, sociales et économiques.

« Ici, ils sont dans un cadre structurant qui leur donne de bonnes habitudes tant en développant leur savoir être, qu’en apprenant des savoirs utiles sur le marché guadeloupéen »
Mme George Pau-Langevin, Ministre des Outre-mer, 16 mai 2014

 


Lire la suite...

Le SMA et l'Europe

Les ambitions du Service militaire adapté pour la période 2014-2020

Fonds social européen

Union européenne

 

Le Service militaire adapté centre son action sur 4 objectifs majeurs :

 

Renforcer son offre de stage de manière significative

Ainsi, en 2007, le SMA proposait 1 575 contrats de stage dans quatre département d'outre-mer.

En 2014, notre action s'est étendue à cinq départements, avec le changement de statut de Mayotte, et a proposé 4 215 contrats de stages.

Le nombre des contrats de stages offerts par an et par régiment sont, depuis 2014, de :

  • 1 398 à la Réunion
  • 846 en Guadeloupe
  • 618 en Guyane
  • 517 à Mayotte

Promouvoir la mobilité des stagiaires en prolongeant son action d'insertion en métropole

Depuis sa création, le SMA a logiquement recherché une inclusion sociale dans le département d'origine.

Aujourd'hui, au nom de la continuité territoriale et de l'égalité des chances, le SMA prolonge son action en développant une stratégie nationale permettant à ses volontaires de poursuivre leur formation en métropole dès lors que les débouchés ultramarins se ferment.

Investir dans les compétences en élargissant son champ d'action aux jeunes qualifiés sans emploi

Face à un chômage endémique, les jeunes à faible qualification ont des difficultés pour trouver un emploi et s'inclure socialement.

Ainsi, le Service militaire adapté offre désormais un cursus de remobilisation vers l'emploi, prioritairement destiné aux qualifiés de niveau V.

Promouvoir l'inclusion sociale en mettant en place une stratégie élargie de lutte contre l'illettrisme

Tout en maintenant une remise à niveau classique pour le public le plus en difficulté (via un face à face pédagogique personnalisé), le Service militaire adapté développe une approche complémentaire en investissant dans un logiciel de lutte contre l'illettrisme répondant au besoin d'un public de plus en plus diversifié.

 

"Le SMA est un dispositif qui innove en permanence afin de répondre aux nouveaux défis sociaux et économiques"

 

 

 

 

 

 

Fonds social européen

Union européenne

 

Notre démarche

 

Le Service militaire adapté (SMA) est un organisme de formation à caractère éducatif et socioprofessionnel qui vise à faciliter l'insertion de jeunes d'outre-mer, le plus souvent en risque de désocialisation, en leur dispensant une formation comportementale, scolaire et professionnelle.

Ce dispositif unique s'impose des contraintes de recrutement en accueillant au minimum 30% d'illettrés et plus de 70% de non détenteurs du brevet des collèges.

Nos objectifs d'insertion sur la période 2007-2013 ont été réévalués chaque année à la hausse. Pour 2013, le taux de sortie positive est de 78,1%.

Ces résultats sont rendus possibles par une intégration de notre action dans les dynamiques de développement des projets professionnels tournés vers l'emploi.

" L'entrée au RSMA  fut une porte de secours inespérée. En marge du cycle scolaire depuis un an et demi à la suite de petits boulots, c'était le coup de pouce que j'attendais"

Volontaire stagiaire GONNEVILLE du RSMA Réunion

"Après avoir suivi une formation d'agent de prévention et de sécurité au SMA, j'ai réussi le certificat de qualification professionnelle d'agent de prévention et de sécurité qui contitue un sésame pour obtenir une carte professionnelle délivrée par la préfecture. Aujourd'hui, je suis salarié dans une entreprise de sécurité."

Volontaire stagiaire DOS SANTOS du RSMA Guyane

 


Notre action en quelques chiffres

 

Les places offertes

Grâce au soutien du FSE, le SMA a accueilli 8 488 bénéficiaires entre 2007 et 2011. Sur la période 2007-2013, ce sont au total plus de 15 000 jeunes qui ont bénéficié du dispositif SMA.

La lutte contre l'illetrisme
Sur la période 2007-2011, les jeunes du SMA ont bénéficié de 1 million d'heures de remise à niveau scolaire sous le contrôle de professeurs des écoles détachés auprès des unités du SMA.
La mobilité vers la métropole Entre 2007 et 2011, environ 350 à 400 parcours en mobilités étaient initiés annuellement (dont 90% en poursuite de formation et 10% en emploi direct). En 2014, pour favoriser la continuité territoriale, ce sont 800 parcours en mobilité qui seront proposés chaque année afin d'offrir une égalité des chances aux jeunes les moins favorisés.
L'accès au premier diplôme Sur la période 2007-2011, 3 648 jeunes ont présentés le certificat de formation générale (CFG) et 3 130 ont pu l'obtenir. Avec 86% de réussite au certificat de formation générale, le SMA démontre sa capacité à renforcer les compétences de base d'une jeunesse initialement en difficulté face à l'emploi.
L'action en faveur de l'égalité homme-femme L'ensemble des places de stage est offert à la fois aux hommes et aux femmes. Depuis cinq ans, les femmes représentent 20% des jeunes formés, soit 1 705 femmes accueillies entre 2007 et 2011.
Les permis de conduire
5 000 jeunes ont présenté le permis entre 2007 et 2011. Avec un taux de réussite de 63%, ce sont 3 093 stagiaires qui ont quitté notre dispositif avec le permis.
Le taux de sorties positives
sur la période 2007 - 2011, le taux de sorties positives est de 75% dont 65% ont trouvé un emploi direct et 35% ont accédé à une formation qualifiante.

 

 

"Le succès du SMA repose sur des résultats d'insertion supérieurs à 75% "

 

 


Nos financements

 

Le montant des subventions du Fonds social européen pour le SMA est évalué à 80 millions sur la période 2007-2013.

La contrepartie nationale financée par le ministère des outre-mer est de 40 millions.

Subventions du FSE Contrepartie nationale Montant total éligible

RSMA GUADELOUPE

24 M€ 10 M€ 34 M€

RSMA MARTINIQUE

12 M€ 10 M€ 22 M€

RSMA REUNION

34 M€ 15 M€ 49 M€

RSMA GUYANE

10 M€ 5 M€ 15 M€
TOTAL 80 M€ 40M€ 120 M€

 

 "L'Europe aura investi près de 80 millions d'euros pour le Service militaire adapté entre 2007 et 2013"

 


Présentation des opérateurs

 

Légende :

  • FCe : Filières certifiantes
  • FPc : Filières pré-certifiantes
  • FPp : Filières pré-professionnelles
  • FRep : Filières remobilisations vers l'emploi pour un public diplômé

 

Guadeloupe FCe FPc FPp FRep

Nombre de bénéficiaires sur la période 2007-2011 : 1 832

Taux de sorties positives : 84%

6 filières à 6 mois,

4 filières à 10 mois,

1 filière à 12 mois,

7 filières à 12 mois,

4 filières à 10 mois,

6 filières à 6 mois

 

Martinique FCe FPc FPp FRep

Nombre de bénéficiaires sur la période 2007-2011 : 1 859

Taux de sorties positives : 81%

5 filières à 12 mois 5 filières à 10 mois 3 filières à 10 mois 2 filières à 6 mois

 

Guyane FCe FPc FPp FRep

Nombre de bénéficiaires sur la période 2007-2011 : 1 703

Taux de sorties positives : 66%

3 filières à 10 mois,

2 filières à 12 mois,

11 filières à 10 mois, 4 filières à 6 mois

 

 La Réunion FCe FPc FPp FRep

Nombre de bénéficiaires sur la période 2007-2011 : 3 094

Taux de sorties positives : 71%

1 filière à 12 mois,

1 filière à 10 mois

2 filières à 10 mois,

4 filière à 12 mois,

3 filières à 12 mois,

12 filières à 10 mois,

 

L'action du SMA sur Mayotte

Le Service militaire adapté est également présent à Mayotte et bénéficie de fonds européens depuis 2014.

Implanté à Combani, le Groupement du Service militaire adapté de Mayotte accueillera chaque année 517 bénéficiaires à compter de 2014. Le groupement propose actuellement 20 types de formations professionnelles.

Le taux de sorties positives en 2011 y est de 80,9%

 

 "Le fonds social européen a permis d'aider plus de 15 000 jeunes sur la période 2007-2013"