Dispositif militaire d‘insertion socioprofessionnelle pour les jeunes des Outre-mer éloignés de l‘emploi

 SM rgtsISO

Ils parlent du SMA

Mayotte : les évolutions du BSMA par le Général de Revel

my domtomactu19022016

A Mayotte, ils étaient 513 volontaires-stagiaires à apprendre un métier sous les drapeaux en 2015, ils seront 533 dans le cadre de cette montée en puissance. La rigueur militaire rattrape ceux qui ne savaient pas trop à quel destin se vouer :  » Nous allons au delà de notre mission d’accueil de 60% de jeunes sans aucun diplôme et de 30% d’illettrés puisqu’ils étaient 44% l’année dernière à Mayotte, souligne le général de Revel.

Un choix bénéfique que celui du BSMA de Mayotte, puisque son taux d’insertion est le plus élevé des SMA,  » 86%, dont la moitié est inséré dans l’emploi, précise...


En savoir plus sur http://www.domtomactu.com/2016/02/18/les-evolutions-du-bsma-de-mayotte-vues-par-le-general-de-revel/#cCokZZCkWbAgkGOQ.99

 

Bataillon du Service militaire adapté de Mayotte
Créé en 1988 à partir d’un détachement du RSMA de la Réunion, celui-ci a pris appellation de Bataillon du SMA de Mayotte le 1er juillet 2013, soulignant ainsi l’effort fourni par le SMA pour répondre à la situation locale.
Au coeur du tout jeune et dernier département français (mars 2011), le BSMA-M évolue au sein d’un milieu en pleine structuration. Il devra à l’avenir saisir les opportunités pour ancrer solidement son action dans celle du DROM et accompagner cette évolution majeure dans le domaine de la formation.
Jouissant d’une forte demande de la part des jeunes mahorais, le BSMA-M prévoit à partir de 2015 d’accueillir 150 jeunes volontaires supplémentaires. Il augmente ainsi sa capacité à aider les jeunes à s’insérer en harmonie avec la dynamique du développement endogène, notamment vers les branches professionnelles du bâtiment, de l’aquaculture et du service à la personne.
En pleine mutation, le BSMA a développé son infrastructure de manière régulière et optimale pour répondre aux besoins de la montée en puissance vers le SMA 6000. Néanmoins, il est conjoncturellement confronté à l’incapacité de certains constructeurs à livrer des infrastructures à temps et aux normes françaises (complexe d’alimentation, bâtiment d’hébergement des cadres célibataires, installations de traitement des eaux usées).
Dans le cadre du plan SMA 6000, le BSMA de Mayotte accueillera à terme quelques 650 volontaires en flux à horizon 2015. Cette échéance engendre depuis 2010 d’importants chantiers d’infrastructure et d’achat d’équipements.

Potentiel local
Mayotte, territoire dans lequel 54 % de la population à moins de 20 ans, est au commencement d’un long processus de départementalisation visant la mise à niveau des droits et des services. Son statut de RUP dès 2014 devrait accélérer l’effort de rattrapage en matière d’équipements publics grâce aux cofinancements européens (FSE, FEDER). De fait, le BSMA-M inscrit son action dans cette évolution historique en étant associé aux pouvoirs publics et aux collectivités locales.

TAUX D'INSERTION  des Volontaires stagiaires.
2009 : 80 %

2014 : 85,5 %


FORMATIONS PROFESSIONNELLES
Métallier - Plaquiste - Peintre en bâtiment - Electricien en bâtiment - Maçon carreleur - Menuisier du bâtiment - Installateur sanitaire plombier - Conducteur d'engin TP - Constructeur en voirie réseaux divers - Aquaculteur matelot - Agent magasinier - Agent technique de vente - Agent de prévention et de sécurité - Mécanicien automobile Agent de restauration aide cuisinier - Garçon ou serveuse de restaurant - Conducteur transports routiers Agent d'entretien climatisation
.


Formation  professionnelle - Métiers du transport
Formation  professionnelle - Métiers du bâtiment

Bataillon du Service militaire adapté de Mayotte

97680 COMBANI - MAYOTTE

Site internet