Dispositif militaire d‘insertion socioprofessionnelle pour les jeunes des Outre-mer éloignés de l‘emploi

 Mappesma V3 blanche mini

Ils parlent du SMA

#NouvelleCalédonie : former sur les métiers qui recrutent

 LNC mines 20181204source : les Nouvelles Calédonniennes - 03/12/2018

 
Engagées dans une montée en production ou une démarche de productivité, les entreprises minières souffrent d’un manque de conducteurs d’engin diplômés. Plusieurs facteurs expliquent ce déficit, de la taille du marché au turnover important en passant par un défaut d’anticipation parfois.
 
Le régiment du SMA de Nouvelle-Calédonie a conçu et mis en place une formation qui prépare les futurs collaborateurs dont les entreprises ont besoin.

 

IMG 4413

Les hôtels et restaurants du Cantal peinent à recruter du personnel qualifié dans un département qui affiche le plus faible taux de chômage de France (5,1%)*. A l’inverse, les départements d’outre-mer comptent le plus fort taux de chômage des jeunes. Face à ce constat et dans le cadre du Plan investissement dans les Compétences avec le soutien financier de l’État et de ses partenaires Pôle Emploi et le FAFIH, la profession, via sa fédération UMIH 15, a mis en place à Aurillac une formation diplômante à destination de 15 jeunes.

Ce projet innovant porté par l’UMIH 15, est financé par le Fafih et Pôle emploi, avec le concours de LADOM, du Service Militaire Adapté (SMA) et de la Mission locale de l’arrondissement d’Aurillac pour le sourcing des jeunes, et dispensé par l’IFPPI5.

Lire l'article du "Reveil cantalien", édition du 13.07.19


 

Fin juin, dans le cadre du lancement du Service national universel, des jeunes de 16 à 18 ans venant de métropole se sont rendu à St Jean du Maroni pour découvrir le régiment local du Service militaire adapté. Une découverte pleine de curiosité et, d'échanges. Un reportage de Guyane 1ère.

web pied article bleusma

Rsmayotte polemploi2019

Mercredi 10 juillet 2019 une convention entre Pôle emploi et le RSMA a été signée à Combani entre M.BAKLOUTI Jean Christophe et le lieutenant-colonel Frédéric JARDIN, chef de corps du Régiment du SMA de Mayotte.

La présente convention vise à sécuriser les parcours professionnels des jeunes Mahorais en renforçant la coopération entre le Service militaire adapté « SMA » et Pôle emploi.

Rsmayotte polemploi201902


crédit photo : DR - RSMA Mayotte

EVSMA recrute2018
Vous êtes dipômés ? Vous avez déjà une expérience professionnelle ? Vous voulez vous challenger ? 
Et si vous deveniez formateur, sous statut militaire, dans les Outre-mer ?

OPCALIA et le SMA souhaitent partager leur capacité d’intervention sur les territoires ultramarins où ils sont présents pour renforcer leur synergie en faveur de l’inclusion dans l’emploi des jeunes ultramarins par la voie de l’alternance, en réponse à :

  • L’article 60 de la loi dite égalité réelle Outre-mer pour les contrats de professionnalisation adaptés, permettant de former en métropole avec une POEC adaptée, avant un contrat de professionnalisation dans les DOM, pour mieux garantir l’emploi territorial,
  • La loi "pour la liberté de choisir son avenir professionnel" du 5 septembre 2018 pour initier et coordonner des parcours de formation des publics éloignés de l’emploi, en étant à l’écoute des besoins des territoires.

Le SMA et OPCALIA ambitionnent le même objectif : donner des atouts aux jeunes pour leur permettre une inclusion durable dans l’emploi et, plus important, pour la réalisation de leur projet de vie.

Ils viennent de renforcer leur partenariat au travers d'une convention articulée de trois axes.

SMA opcalia 2019

en photo de gauche à droite : Commandant Alban ARTUR, en charge des partenariats - Général Thierry de LADOUCETTE, commandant le SMA - M. Eric DUPOND, président d'Opcalia et M. Yannick GHORIS, vice-président.

crédits : https://twitter.com/SMA_Outremer/status/1146729991410991104