Dispositif militaire d‘insertion socioprofessionnelle pour les jeunes des Outre-mer éloignés de l‘emploi

 Mappesma V3 blanche mini

Ils parlent du SMA

#Outremer : comment offrir des perspectives d'avenir aux jeunes

DOf43N1XUAAo8na La jeunesse des Outre-mer est en effet au cœur des préoccupations du gouvernement. Elle représente pas moins de 1,2 million de jeunes (2015), soit près de 50 % de la population globale des Outre-mer. Une jeunesse marquée par le chômage, la délinquance, les problèmes de mobilité, de déscolarisation, et de citoyenneté. Aujourd’hui, on estime que six jeunes d’Outre-mer sur dix ne sont ni en situation d’études, ni en situation d’emploi. Les Assises des Outremer ont été lancées début octobre. Elles vont durer sept mois. Durant ce temps, la parole va être donnée aux habitants de cette France périphérique.

Vendredi 17 Novembre à Paris, les Apprentis d’Auteuil, les Compagnons du devoir, le Secours catholique, et le Service militaire adapté organisent une journée "A l’école des Outre-mer, partageons nos talents".

Une journée de débat pour parler de cette jeunesse et mettre en valeur les richesses en matière d’éducation, de formation, d’insertion, mais aussi débattre des perspectives de développement.


 crédit photo : Caroline Vivant @AAuteuil

evsma2021

Le général Thierry LAVAL, commandant le SMA et monsieur Frédéric LAVENIR, président de l’Association pour le Droit à l’Initiative Économique (ADIE) ont signé un protocole d’accord visant l’accompagnement à la création d’entreprises chez les volontaires du SMA. L’association s’est ainsi engagée à densifier l’information des bénéficiaires du SMA sur les dispositifs d’aide à la création d’entreprise et à leur offrir l’accompagnement nécessaire pour réaliser leurs projets.

Pour ces jeunes ultramarins en démarche d’insertion, un tel accompagnement rend l’entreprenariat bien plus accessible. Il augmente leurs perspectives de réussite au cœur du développement économique de leur territoire.

convention adie1

convention adie2

convention adie3

Communiqué du 15 Avril 2021, Un partenariat au service de la jeunesse ultramarine.

En 2021, le Service militaire adapté (SMA) célèbre ses 60 ans. Proposé dans un cadre militaire, ce dispositif permet à de jeunes Ultramarins en difficulté une insertion sociale et professionnelle réussie. L'originalité du dispositif, qui fait la jonction entre la jeunesse de chaque territoire et le monde économique, prend tout son sens dans le bénéfice social qu’elle génère au coeur des territoires d’Outre-mer et de leur économie. Ce modèle, né dans les Outre-mer en 1961, sert aujourd'hui de référence au service civique dans l'Hexagone et dans de nombreux pays. Unique en son genre, le SMA intègre chaque année plus de 6 000 jeunes issus des territoires ultramarins, âgés de 16 à 25 ans.

#SMA8MARS
Créé en 1961, le SMA s'est toujours voulu le reflet des besoins de la société ultramarine. C'est pour cette raison que la place des femmes y est très importante et ne cesse de croître année après année.

Si le pourcentage des femmes dans les régiments était encore faible dans les régiments il y a quelques années il atteint désormais 32% des volontaires en moyenne dans les différents régiments et il va jusqu'à 42% en Nouvelle-Calédonie.
C'est aussi pour être en capacité de mieux accompagner les volontaires féminins que le SMA va créer des crèches pour donner la possibilité à de jeunes mamans de rejoindre les rangs du SMA en ayant une solution pour leurs enfants.
Plus que jamais en cette journée il faut rappeler qu'ELLES SONT LE SMA.
#SMA60

Avec plus de 40 000 volontaires formés en 56 ans par le RSMA de La Réunion, le Colonel Julien Maurel, chefs de corps du RSMA est présent sur le plateau d’Antenne Réunion pour répondre aux différentes interrogations concernant la campagne de recrutement permanente 2021 du RSMA a débuté. Quels critères ? Quelles formations possibles ?

Retrouvez ici la totalité de son ITW : https://www.linfo.re/la-reunion/societe/rsma-periode-de-recrutement-2021