Dispositif militaire d‘insertion socioprofessionnelle pour les jeunes des Outre-mer éloignés de l‘emploi

 Mappesma V3 blanche mini

Ils parlent du SMA

Mayotte : les évolutions du BSMA par le Général de Revel

my domtomactu19022016

A Mayotte, ils étaient 513 volontaires-stagiaires à apprendre un métier sous les drapeaux en 2015, ils seront 533 dans le cadre de cette montée en puissance. La rigueur militaire rattrape ceux qui ne savaient pas trop à quel destin se vouer :  » Nous allons au delà de notre mission d’accueil de 60% de jeunes sans aucun diplôme et de 30% d’illettrés puisqu’ils étaient 44% l’année dernière à Mayotte, souligne le général de Revel.

Un choix bénéfique que celui du BSMA de Mayotte, puisque son taux d’insertion est le plus élevé des SMA,  » 86%, dont la moitié est inséré dans l’emploi, précise...


En savoir plus sur http://www.domtomactu.com/2016/02/18/les-evolutions-du-bsma-de-mayotte-vues-par-le-general-de-revel/#cCokZZCkWbAgkGOQ.99

L’édition 2013 de mise en condition opérationnelle des cadres militaires affectés au SMA à partir de l’été 2013, aura une nouvelle fois rencontré un vif succès. 275 participants ont été réunis autour de plusieurs modules spécifiques entre avril et mai afin de se préparer à leurs futures fonctions au sein des régiments du SMA outre-mer.

Ainsi, après une présentation générale du SMA et de l’esprit qui devra animer chaque cadre durant les deux, voire trois années, au service de la jeunesse d’outre-mer, ils ont bénéficié durant une deuxième journée des conseils des instructeurs géographiques de l’Ecole Militaire de spécialisation à l’outre-mer et l’étranger (EMSOME), visant à les sensibiliser, ainsi que leurs conjoints, aux spécificités culturelles de la collectivité ou du département dans lequel ils seront respectivement affectés.

SMApartenairesNeuf années de travail en commun, près de 50 jeunes insérés dans l’emploi, une même passion et un même engagement : ainsi pourrait-on résumer les liens qui unissent le Groupe NS et le Service militaire adapté.

Ces deux acteurs de l’insertion ont tenu à rendre hommage à leurs partenaires le 27 mars 2013 lors d’un événement fort : le renouvellement de leur convention. Professionnels de l’emploi du bassin économique de l’Oise, représentants de la formation professionnelle et délégué du préfet de l’Oise ont pu témoigner leur soutien au Groupe NS et rencontrer les représentants du SMA.

Poursuivant ses visites de commandement au sein des différentes unités du Service militaire adapté, le général Loiacono s’est rendu fin avril dernier à Koumac et à Kone, les deux sites de Nouvelle-Calédonie où est implanté le SMA.

En préambule de cette visite : une journée marquée par la présence de Sylvie Robineau, membre du gouvernement de Nouvelle-Calédonie, chargée notamment de la formation professionnelle, et de Jean-Jacques Brot, Haut-commissaire de la République. Cette journée fut l’occasion d’inaugurer l’un des bâtiments d’hébergement récemment achevé et cofinancé par le gouvernement, et de poser la première pierre du futur bâtiment d’instruction du régiment.

.

Le cinquième rendez-vous SMAvenir s’est tenu le jeudi 28 mars au restaurant club La Varenne autour du thème ‘Formons pour l’emploi’. Pour cet atelier-déjeuner, le général Loiacono, commandant le SMA, avait invité des acteurs partenaires de la performance du SMA. A ce titre, les responsables des organismes de formation d’ACSEA1, de l’AFPA2, de l’IFCASS3, de MFR4 et de Prom’hôte ont répondu présent. En outre, L’Agence d’outre-mer à la mobilité, LADOM, partenaire indissociable du SMA pour les formations en métropole des ultramarins, était associée à cette rencontre.

L’Assemblé nationale des Directeurs des Ressources Humaines (ANDRH), fédération rassemblant plus de 5 000 entreprises françaises, a sollicité le SMA pour intégrer sa commission 2013 sur l'inclusion des jeunes dans emploi.

Le comité portait en partie sur le public des décrocheurs scolaires : le chef de bataillon Guillaume Larabi du SMA a ainsi présenté l’action du SMA et pourra exposer au cours des prochaines séances aux participants - DRH, consultants et chercheurs en Ressources Humaines - les piliers de la pédagogie de « resocialisation » du SMA, parmi lesquels :