Dispositif militaire d‘insertion socioprofessionnelle pour les jeunes des Outre-mer éloignés de l‘emploi

 Mappesma V3 blanche mini

Acteur incontournable dans le secteur de la formation professionnelle à Mayotte depuis 1988, le RSMA de Combani propose des formations diversifiées et adaptées au marché de l’emploi local. Le SMA accueille 2 grandes catégories de volontaires :

  • les volontaires stagiaires qui suivent une formation de 6 à 10 mois, qu’ils soient diplômés ou non ;
  • les volontaires techniciens qui viennent acquérir une première expérience professionnelle au RSMA afin de valoriser leur diplôme.

 

Acquérir les bases de la vie en société et donner envie de réussir

Tous ces volontaires (filles et garçons) de nationalité française obligatoirement ont en commun d’être en situation d’échec scolaire et/ou social, et tous veulent s’offrir un avenir.

Savoir vivre ensemble est une notion essentielle. Quel que soit le cursus suivi, le but est de faire acquérir un savoir-être par l’apprentissage des 5 règles d’or : être à l’heure, dans la tenue, travailler en équipe et en sécurité, respecter son chef et avoir le goût de l’effort. Cette nouvelle manière de se comporter permettra sans conteste aux volontaires une insertion socioprofessionnelle réussie.

Une remise à niveau scolaire s’impose. Des cours de remise à niveau scolaire sont réalisés par des professeurs détachés du rectorat. Ainsi, des cours de mathématiques et de français sont proposés pour ceux qui sont en décrochage scolaire depuis longtemps. L’illettrisme et l’analphabétisme touchent plus de 50% des jeunes qui intègrent une formation au RSMA de Mayotte. Aussi, afin de faire acquérir une plus grande autonomie, des modules de lutte contre l’illectronisme et de soutien aux tâches administratives sont mis en place ainsi que le passage du permis de conduire. En sortant du SMA, les volontaires sont davantage « armés pour la vie ».

 

Une formation sur mesure pour la quête d’un emploi

Des périodes de stage en entreprise et de technique de recherche d’emploi ainsi que l’apprentissage d’une formation professionnelle dans 16 corps de métier divers sont proposés aux nouveaux arrivants.

Le RSMA : une chance pour la vie. Les jeunes mahorais recrutés au SMA ont des profils très différents. Une majorité d’entre eux sont en situation d’échec scolaire, sans diplôme, et considèrent le SMA pour beaucoup comme l’école de la dernière chance. Intégrer le RSMA lorsqu’on a entre 18 et 25 ans à Mayotte c’est l’occasion rêvée d’acquérir des connaissances professionnelles qui permettra à cette jeunesse souvent en déshérence sociale de trouver en emploi ou une poursuite de formation sur l’île ou en métropole. Le régiment accueille également des volontaires diplômés. L’objectif de leur formation, plus courte, est de les remobiliser vers l’emploi en optimisant leur technique de recherche et en leur donnant les outils indispensables à la réussite de leur insertion. 19 formations sont proposées aux jeunes Mahorais, filles et garçons. Certaines sont traditionnelles au SMA et on les trouve sur tous les territoires. Les métiers du bâtiment et les métiers de la restauration sont des incontournables. La formation d’agent de sécurité rencontre un succès important. Attractive pour les volontaires et particulièrement recherchée par les entreprises, elle offre la garantie d’une insertion réussie. Les filières liées à l’aide à la personne ainsi que les formations de magasinier se développent et permettent, de plus en plus, d’intégrer durablement les jeunes à l’emploi. Enfin, les métiers d’aide mécanicien et de pilote poids lourd, formations qui comportent des qualifications particulièrement recherchées par les entreprises, complètent la diversité du panel de filières qu’il est possible de suivre au RSMA.

Une adaptation perpétuelle des formations aux besoins locaux. Ainsi, de nombreux projets de création de filière sont imaginés et analysés chaque année par le RSMA en liaison avec les grands acteurs institutionnels et économiques de l’île. Les conseils de perfectionnement, dédiés à l’analyse et à l’amélioration de notre fonctionnement et présidé chaque année par le préfet de Mayotte, permettent de dégager de nouveaux projets. Certains prennent du temps car ils nécessitent la mise en place d’infrastructures lourdes et donc longues à réaliser, d’autres sont conçus en collaboration avec des partenaires du monde civil. En 2021, 4 nouvelles formations verront le jour au RSMA. Deux filières seront consacrées à la formation de secrétaire administratif et à la préparation à certains concours. Dédiées à des diplômés ou à des jeunes ayant le niveau du diplôme, elles ont pour ambition de proposer des employés aptes d’emblée à occuper des fonctions de confiance dans les entreprises. Une formation baptisée « MODEX » pour formation à modules externalisés sera également créée. Emblématique de la volonté du régiment de constamment s’adapter, le contenu de la formation changera à chaque recrutement afin de correspondre en temps réel aux besoins du marché du travail. Il apparaît également que les jeunes n’ont pas une vision immédiatement aboutie de leur projet professionnel. La filière « orientation découverte », tout en incluant la formation militaire qui est le ciment du SMA, aura pour objectif de faire découvrir aux volontaires pendant plusieurs mois les différents corps de métier enseignés. Ils pourront ainsi comparer et choisir au plus près de leurs appétences et de leurs motivations.

Organisme dynamique et innovant, le RSMA de Mayotte s’inscrit pleinement dans les enjeux du territoire pour les années à venir. Ainsi, le régiment met tout en œuvre pour accompagner le projet SMA 20-25 qui tend à investir davantage en amplifiant le rôle de nos plateformes localement pour obtenir dans 5 ans une employabilité durable et accroitre le réflexe SMA de la part de nos partenaires.

 

formation mayotte1

formation mayotte2

formation mayotte3

 

Le général Thierry Laval s’est rendu en Guyane à la rencontre du régiment implanté à Cayenne et à Saint Jean du Maroni.
Le régiment de Guyane qui s’apprête à fêter en 2021 leur 60 ans, a profité de cette visite pour mette en avant ses différentes filières de formation ainsi que les partenariats existants avec les acteurs économiques locaux.
Des métiers du bâtiment à celui de la petite enfance, les filières proposées par le RSMA de la Guyane sont en adéquation avec les besoins du département. A l'écoute des professionnels et du marché de l'emploi, le RSMA de la Guyane fait évoluer ses propositions de formation. Avec l'arrivée des filières courtes en 2011 (6 mois), le RSMA de la Guyane offre aux jeunes faiblement diplômés et en recherche d'emploi un nouveau départ dans la vie active.

deplacement guyane1

deplacement guyane2

deplacement guyane3

Avec plus de 30% de femmes dans ses effectifs de volontaires, le SMA est particulièrement mobilisé sur le sujet de la lutte des violences faites aux femmes.

lutte violences femmes

Dans le cadre de la journée internationale de luttes contre les violences faites aux femmes, les régiments du SMA se mobilisent. Le RSMA Polynésie-Française a signé ce mois-ci une convention de partenariat avec le Conseil des Femmes pour assister les femmes victimes de violence afin de les aider à se réinsérer.

rsmapf

Le RSMA Mayotte pour sa part organise avec sa cellule médico-sociale le 2 décembre une journée de lutte contre les violences en partenariat avec la préfecture, l’ARS, la PJJ, le Tribunal et la directrice générale aux droits des femmes et à la liberté.

Pour faire connaître cette journée le RSMA Mayotte a mis en place une campagne de communication dédiée.

rsmamayotte

Afin de continuer à développer les opportunités de développement pour le SMA, le 17 Novembre dernier le Général Thierry Laval recevait au SMA François Asselin président de la CPME pour évoquer les possibilités de partenariats entre d’une part les différents régiments du SMA et les délégations ultramarines de la CPME.

nouvelles rencontres

Visite du Général Laval à Sarah El Haïry

Le 12 Novembre, le Général LAVAL COMSMA a rencontré Sarah EL HAÏRY, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, chargée de la jeunesse et de l'Engagement.
Cette visite a été un moment d'échange passionnant et riche sur la mission du SMA, la jeunesse des Outre-mer et le Service National universel. L'occasion également d'acter la volonté partagée d'une coopération à définir.

visite general secretaire etat