Dispositif militaire d‘insertion socioprofessionnelle pour les jeunes des Outre-mer éloignés de l‘emploi

 Mappesma V3 blanche mini

201709 smantilles

SMA LCI montage

Afin de renforcer l’employabilité de ses volontaires, le SMA développe et expérimente en permanence des actions de formation et de développement individuel adaptées aux réalités des territoires ultramarins.

 RECRUTEMENT Formateur Outre-mer
Intitulé du poste Diplôme requis minimum
Périgueux Formateur "Monteur dépanneur en froid et climatisation" CAP / BEP "Monteur dépanneur frigoriste"
Nouvelle Calédonie
Formateur "Conducteur transport routier"

Titre IV "Technicien en logistique d’entreposage"
Minimum CAP "Agent magasinier"

Guyane Formateur "Aide à la personne / Petite enfance" CAP / BEP "Petite enfance"
mais aussi pour  Martinique, Guadeloupe, La Réunion, Mayotte, et Polynésie française parcourir les propositions

 En savoir plus sur les EVSMA

 


Voir des témoignages de formateurs (Youtube)

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


evsma gen menui

 

smx170915Suite aux passages successifs d'Irma et de Maria, les deux ouragans ayant touché les Antilles, le SMA a déployé 347 cadres et volontaires hors des régiments pour venir appuyer les forces d'intervention et venir en aide aux populations.

  • 7 officiers / 21 sous-officiers / 234 volontaires (soit un effectif total de 262) sur Saint-Martin suite au passage de IRMA.
  • 0/5/36 (41) sur la Guadeloupe et 0/5/39 (44) en Martinique suite au passage de MARIA

Répondre à l'URGENCE Participer à la RECONSTRUCTION
du 08 au 30 septembre 2017
(cliquer pour agrandir)

à compter du 30 septembre (avec relève tous les 15 jours)
(cliquer pour agrandir)

Diapositive2 Diapositive3

 

Cet article présente la synthèse de la contribution du SMA aux opérations de secours suite aux deux ouragans Irma et Maria.

  • La "phase 1" prend en compte les effectifs au plus haut de l'opération soit le 20 septembre.
  • La "phase 2" correspond à la phase de transition entre l'urgence (sous commandement des Forces armées aux Antilles) et la reconstruction à Saint-Martin sous tutelle du Ministère des outre-mer avec la nomination d'un Délégué interministériel à la reconstruction, sous commandement local du Régiment de la Guadeloupe.

Par ailleurs, un officier de l'état-major a rejoint Saint Martin avec pour mission d'évaluer les capacités SMA à participer à la reconstruction dans les domaines du BTP et des Services (sécurité, aide à la personne, restauration collective, métiers de la terre...), puis de planifier en lien avec les 3 régiments (Guadeloupe, Martinique et Guyane) des actions collectives et/ou individuelles au profit des collectivités, des entreprises ou autres. Son interlocuteur (donneur d'ordre) sur place sera le préfet GUSTIN.