Dispositif militaire d‘insertion socioprofessionnelle pour les jeunes des Outre-mer éloignés de l‘emploi

 Mappesma V3 blanche mini

Ils parlent du SMA

Nouvelle Calédonie : lutte contre le cancer et devoir de mémoire (oct 2014)

2014-10-NC-LNCArticles sur le Régiment du Service Militaire Adapté de Nouvelle-Calédonie, paru dans le quotidien "Les nouvelles calédoniennes" en octobre 2014:

  • Un ruban rose fédérateur : des volontaires du SMA se mobilisent autour de la lutte contre le cancer du sein  [lire l'article]
  • Tombes cherchent famille : dans le cadre du devoir de mémoire de la Grande Guerre, l'ONAC et le RSMA se lancent dans le recencement des anciens combattants [lire l'article]

Le 4 mai 2017, les partenaires du Service Militaire Adapté (SMA) ont échangé au cours d’un atelier de travail sur les bonnes pratiques concernant l’accompagnement des jeunes en mobilité.

Le constat est sans appel : une période d’adaptation et d’accompagnement socio-professionnel est nécessaire pour sécuriser le succès du projet professionnel du jeune.

sma label0517

LA CHAPELLE EN SERVAL (62) - mercredi 27/04/2017

A l’occasion de l’inauguration des nouveaux locaux du Groupe NS, le général Luc de Revel, commandant le Service militaire adapté, et M. Sana N’DIAYE, gérant du groupe, ont prolongé leur partenariat. Le Groupe NS s’inscrit dans une démarche d’insertion professionnelle de jeunes ultramarins issus du SMA et ayant développé leurs compétences sociales et préprofessionnelles.

En quelques années, ce sont plus de 60 jeunes du SMA qui ont été accueillis, formés et employés avec succès par le Groupe NS, l'un des premiers partenaires privés du SMA dans l'Hexagone.

Après un passage au Régiment de la Martinique, Mathias C. est arrivé en métropole en septembre 2016 pour effectuer une formation en alternance. Il rejoint SAFRAN Systems aérostructures à Florange (57 ) et poursuit ses études en vue d’obtenir un bac professionnel en Aéronautique au Lycée professionnel Jean Zay de Jarny.

safran capgras

Photo (c) Le SMA/P.Ops/Com : Madame RABOT (SAFRAN systems aérostructures) et Monsieur CHEA (Lycée Jean Zay) font un point de situation à mi-parcours avec Mathias sur son lieu de travail

Un projet de protocole entre le Service militaire adapté (SMA) et l’Agence de l’Outre-mer pour la mobilité (LADOM) avait été présenté à l’ensemble des représentants territoriaux des deux organismes en octobre 2016. Ce protocole vient d’être signé ce mardi 11 avril 2017 par le général de Revel, commandant le SMA et M. Nestar, directeur général de l’Agence. Un seul but : sécuriser la mobilité des jeunes volontaires du SMA.

SMA ladom protocole2017

Rapportsactivite

En 2016, 5 847 volontaires se sont engagés avec le SMA. L’insertion socioprofessionnelle, cœur de mission du SMA, a atteint un taux de 77 % des volontaires stagiaires dont plus de la moitié dans l’emploi durable, et ce, en dépit de la diversité des situations économiques toutes cependant placées sous fortes contraintes. En 2016, si 27 % des volontaires du SMA étaient des jeunes femmes, la réalité par territoire est bien plus contrastée avec un taux variant de 15% en Guyane à 42% en Nouvelle-Calédonie.