Dispositif militaire d‘insertion socioprofessionnelle pour les jeunes des Outre-mer éloignés de l‘emploi

 Mappesma V3 blanche mini

Ils parlent du SMA

Le Monde : le premier ministre salue l'action du SMA en Martinique

lemonde 2017novLors de sa journée de visite en Martinique, le premier ministre a salué l’action de jeunes engagés volontaires partis secourir les habitants de Saint-Martin après le passage d’Irma.

Par Cédric Pietralunga, Martinique, envoyé spécial

Le RSMA s’inscrit dans les efforts menés par les départements d’outre-mer pour tenter de retenir leurs jeunes actifs. « Les Antilles françaises sont confrontées à un choc démographique majeur, avec un vieillissement accéléré de leur population », s’inquiète-t-on à Matignon. Chaque année, la Martinique perd 2 000 à 3 000 habitants, sur une population estimée à environ 380 000 personnes. Faute d’emploi, un nombre croissant de jeunes actifs sont obligés de partir en métropole ou de s’exiler à l’étranger.

« Il faut inciter ces jeunes à rester sur place et donc leur fournir des formations qui leur permettent de trouver du travail », explique l’entourage de M. Philippe.

lire l'article du Monde


 

Les rendez-vous SMAvenir font l’actualité du SMA en cette fin d’année 2012.

Ainsi, le premier déjeuner SMAvenir s’est tenu le 28 novembre dernier à l’hôtel des Invalides, autour du thème  « lien armées-nation et lutte contre l’illettrisme ». Il a rassemblé, sous le patronage du Gouverneur militaire de Paris, des partenaires engagés et actifs tels que l’ANLCI, l’Agence du service civique, la CAJ, la DeGeOM et la DSN.

A cette occasion, le général Loiacono, commandant du SMA, a souhaité promouvoir la candidature de la lutte contre l’illettrisme comme grande cause nationale 2013.

En effet, si en 2012, 33% des effectifs du SMA ont été recrutés à des niveaux illettrés I ou II, la lutte contre l’illettrisme constitue un enjeu majeur de nos Outre-mer. Avec un taux de difficulté de lecture chez les jeunes de 17 ans de 37%, il est environ quatre fois supérieur à celui de la métropole. Au total, en France, l’illettrisme concerne plus de 3 millions de personne (ANLCI).

Le prochain rendez-vous SMAvenir aura pour thème « Notre communauté d’esprit ».