Dispositif militaire d‘insertion socioprofessionnelle pour les jeunes des Outre-mer éloignés de l‘emploi

 Mappesma V3 blanche mini

Ils parlent du SMA

Mayotte : les évolutions du BSMA par le Général de Revel

my domtomactu19022016

A Mayotte, ils étaient 513 volontaires-stagiaires à apprendre un métier sous les drapeaux en 2015, ils seront 533 dans le cadre de cette montée en puissance. La rigueur militaire rattrape ceux qui ne savaient pas trop à quel destin se vouer :  » Nous allons au delà de notre mission d’accueil de 60% de jeunes sans aucun diplôme et de 30% d’illettrés puisqu’ils étaient 44% l’année dernière à Mayotte, souligne le général de Revel.

Un choix bénéfique que celui du BSMA de Mayotte, puisque son taux d’insertion est le plus élevé des SMA,  » 86%, dont la moitié est inséré dans l’emploi, précise...


En savoir plus sur http://www.domtomactu.com/2016/02/18/les-evolutions-du-bsma-de-mayotte-vues-par-le-general-de-revel/#cCokZZCkWbAgkGOQ.99

Quels moyens, une grande entreprise, n’embauchant habituellement qu’à partir de bac + 2, peut-elle mettre à disposition d’un public non qualifié pour le mener vers un emploi durable ?

 

Cette problématique est au cœur des préoccupations de l’Association Française des Managers de la Diversité (AFMD) qui propose une solution novatrice sous la forme de la journée « Passerelles vers l’emploi durable ».

De quoi s’agit-il ?

Pendant une journée, le 11 octobre 2013, dans la salle des fêtes de la Mairie de Paris, des candidats en fin de parcours d’insertion et ayant un projet professionnel abouti rencontrent des responsables des ressources humaines d’entreprises en recherche de « potentiels » et non de « diplômés » pour occuper des postes identifiés en amont.

Ainsi, la première action de sensibilisation a été conduite par l’AFMD - auprès de ses adhérents, le mardi 29 janvier au siège du SMA à Paris.

Rendez-vous réussi, puisque plusieurs grandes entreprises telles que SFR, Vinci VIE, Bouygues Construction, Orange, Adecco Insertion et Elior ont d’ores et déjà répondu présent. Elles se sont engagées pour la deuxième année consécutive à mobiliser leurs réseaux RH et leurs fournisseurs pour proposer des offres d’emploi.

Ce petit-déjeuner a aussi permis à l’AFMD de présenter le SMA, l’Agence de l’outre-mer pour la mobilité (LADOM) et le groupe NS dont une partie de sa structure est identifiée comme entreprise d’insertion. C’est ainsi, que monsieur Gary LOUISON, ex-volontaire du SMA en poste dans le Groupe NS depuis moins de deux ans a pu témoigner sur les conditions de la réussite de son parcours.

Le SMA et ses jeunes volontaires constitueront une partie de la ressource motivée pour la journée « Passerelles vers l’emploi durable » 2013.

La prochaine réunion mi-mars rassemblera le comité de pilotage de la journée « Passerelles vers l’emploi durable 2013 ». Comme tout groupe de travail animé par l’AFMD, ce comité sera piloté par une de ses entreprises adhérentes experte du sujet - en l’occurrence SFR, impliquée depuis plusieurs années dans des projets de recrutement de personnes en parcours d’insertion – et aura pour but d’optimiser la coordination entre tous les acteurs participant à cette journée.