Dispositif militaire d‘insertion socioprofessionnelle pour les jeunes des Outre-mer éloignés de l‘emploi

 Mappesma V3 blanche mini

Ils parlent du SMA

#Polynésie : le régiment de la seconde chance

Défiler au pas, se mettre au garde à vous et apprendre à installer de la fibre optique. Voila une des journées type au RSMA. Le régiment du service militaire adapté donne une seconde chance à 650 jeunes polynésienschaque année.

Les jeunes sont souvent issus de quartiers difficiles ou en situation d’échec scolaire. 21 formations sont dispensées dans les murs de la caserne. Les cursus sont choisis en fonction des besoins du marché de l’emploi. 82 % des élèves trouvent un travail à l’issue.


Article complet : https://la1ere.francetvinfo.fr/polynesie/tahiti/polynesie-francaise/rsma-ecole-seconde-chance-631846.html

Reportage de Thomas Teriiteporuarai et Patita Savea pour Polynésie 1ere

Poursuivant ses visites de commandement au sein des différentes unités du Service militaire adapté, le général Loiacono s’est rendu fin avril dernier à Koumac et à Kone, les deux sites de Nouvelle-Calédonie où est implanté le SMA.

En préambule de cette visite : une journée marquée par la présence de Sylvie Robineau, membre du gouvernement de Nouvelle-Calédonie, chargée notamment de la formation professionnelle, et de Jean-Jacques Brot, Haut-commissaire de la République. Cette journée fut l’occasion d’inaugurer l’un des bâtiments d’hébergement récemment achevé et cofinancé par le gouvernement, et de poser la première pierre du futur bâtiment d’instruction du régiment.

 

Les jours suivants furent consacrés à la visite de commandement proprement dite : présentation du régiment, visites des différentes filières de formation et des services, entretiens avec le personnel et enfin rencontres des entreprises partenaires ainsi que des présidents des provinces Nord et Sud.

Le Général a achevé sa visite par une cérémonie à Kone durant laquelle, il a décoré des engagés et des jeunes volontaires méritants, puis s’est adressé à l’ensemble du personnel du régiment afin de lui témoigner sa satisfaction quant à la qualité du travail effectué au profit de la jeunesse calédonienne.