Dispositif militaire d‘insertion socioprofessionnelle pour les jeunes des Outre-mer éloignés de l‘emploi

 Mappesma V3 blanche mini

Ils parlent du SMA

Nouvelle Calédonie : un outil d'intégration formidable

2015-08-NC-laCroixLe RSMA de Nouvelle-Calédonie est le plus petit des régiments similaires qui existent outre-mer, mais il est, au de-là des statistiques, un outil d'intégration formidable et une école de vie pour des jeunes souvent sans avenir et en situation d'échec.

"Au début, c'était dur, confie Félix. Les classes, la discipline, le réveil à l'heure, l'éloignement de la famille..." mais il n'y a aucun regret dans la voix.

[lire l'article de Jean-François BODIN]


Le ministre du Travail, Michel SAPIN, le ministre des Outre-mer, Victorin LUREL, et le général commandant du Service militaire adapté (SMA), Philippe LOÏACONO, ont signé, le 30 juillet 2013, une convention qui permettra un engagement renforcé du SMA dans la mise en oeuvre du dispositif « emplois d’avenir » dans les Outre-mer.

Selon les termes de la convention, le SMA s’engage, par ses actions de formation, à apporter d’ici le 31 décembre 2014, un vivier de 1 000 jeunes des Outre-mer qui seront éligibles au dispositif « emplois d’avenir », préparés à mieux s’insérer professionnellement et répondant aux exigences des employeurs. En s’appuyant sur les atouts du SMA et en les mettant au service de la politique de l’emploi, cette convention va augmenter les chances des jeunes des Outre-mer dans l’accès à l’emploi, en particulier de ceux qui en sont les plus éloignés. Le gouvernement réaffirme ainsi sa détermination à utiliser tous les leviers sur l’ensemble du territoire afin d’inverser la courbe du chômage d’ici la fin de l’année, conformément à l’objectif fixé par le président de la République.

Cabinet de Michel SAPIN : Tél. 01 49 55 31 02 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Cabinet de Victorin LUREL : Tél. 01 53 69 26 74 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.