Imprimer
Catégorie parente: Communication
Catégorie : Fil Info
Affichages : 6934

13112013-ANLCI-Lyon_web02Le Service militaire adapté (SMA) et GERIP ont tenu un stand commun du 13 au 15 novembre 2013, lors des Assises nationales et européennes de lutte contre l’illettrisme. Membres actifs du collectif « Agir ensemble contre l’illettrisme », les représentants du SMA et de GERIP ont pu rencontrer leurs partenaires et expliquer l’expérimentation menée conjointement : SMAlpha, projet mis en place dans l’ensemble des unités du SMA, pour détecter et évaluer le niveau d’illettrisme et définir ainsi un projet éducatif et professionnel adapté aux jeunes.

Les Assises nationales et européennes de l’illettrisme ont marqué le point d’orgue de cette année « Illettrisme, Grande Cause Nationale 2013 ». Pendant trois jours, plus de huit cent cinquante personnes se sont réunies pour « mesurer le chemin parcouru, dresser de nouvelles perspectives, s’informer sur les pratiques qui réussissent et mettre en commun le travail considérable. Ces travaux ont été menés sur tous les territoires ces derniers mois grâce à l’implication des 67 membres du collectif « Agir ensemble contre l’illettrisme » qui ont su se rassembler, par-delà leurs différences, pour  franchir un nouveau cap », selon  Marie-Thérèse Geffroy, présidente de l’ANLCI  (source : www.anlci.fr ).

Invité lors de la session plénière d’ouverture, le général Philippe LOIACONO, commandant le SMA, a pu souligner la performance du dispositif mis en place outre-mer. La performance du SMA, plus de 70% de taux d’insertion, repose en grande partie sur la prise en compte de l’illettrisme des volontaires qui rejoignent le SMA.

 13112013-ANLCI-Lyon_web02


SMAlpha, un appui pédagogique de lutte contre l'illetrisme

Parmi les membres du collectif, le SMA tient donc une place majeure, de par sa mission, son action et les outils qu’il développe. A titre d’exemple, en partenariat technique avec la société lyonnaise GERIP, le SMA expérimente depuis un an un projet global de remise à niveau scolaire : SMAlpha. Ce projet vise à améliorer l’employabilité des jeunes ultramarins du SMA en mettant à leur disposition un outil :

SMAlpha  est un projet majeur contre l’illettrisme en outre-mer, car il s’adresse, sur deux ans, à 3000 jeunes bénéficiaires (30% du public SMA). Il implique près de 90 formateurs. Il est à noter, enfin, que le Fond d’Expérimentation pour la Jeunesse (FEJ) participe fortement au financement de ce projet (50%) et à son évaluation (100%).

[Télécharger la plaquette de présentation (.pdf, 850Ko)]