Imprimer
Catégorie parente: Communication
Catégorie : Fil Info
Affichages : 10596

Dans le cadre de leurs politiques respectives de développement en faveur de l’insertion professionnelle des jeunes de 18 à 25 ans en difficulté, Apprentis d’Auteuil et le Service militaire adapté (SMA) s’engagent sur la voie d’un partenariat de compétences fondé sur l’optimisation de leurs ressources, le partage de leurs méthodes de travail et la mise en place d’une dynamique d’échanges sur leurs projets éducatifs respectifs. Ainsi, M.CONTENT, directeur général des Apprentis d’Auteuil, et le général LOIACONO, commandant  le SMA, ont signé une lettre d’intention fixant le cadre de leur collaboration.

Afin de garantir une insertion socioprofessionnelle réussie, Apprentis d’Auteuil et le SMA se fixent l’objectif d’offrir un parcours pédagogique tenant compte des besoins de l’environnement socio-économique et des projets de vie des bénéficiaires.

M.CONTENT, directeur général des Apprentis d’Auteuil, et le général LOIACONO, commandant  le SMA, ont signé une lettre d’intention fixant le cadre de leur collaboration.

La communauté d’esprit dans laquelle Apprentis d’Auteuil et le SMA conduisent leurs actions les a portés naturellement vers  une collaboration sur le thème de l’insertion socioprofessionnelle des 18-25 ans éprouvant des difficultés d’intégration sur le marché de l’emploi. La lettre d’intention, signée le 09 décembre 2013, concrétise une vision partagée de l’accompagnement socioprofessionnel des jeunes en difficulté et vise à rapprocher les deux organismes par un travail collaboratif et un partage de compétences autour de trois axes.

1. La veille et la prospective
Complémentaire l’une de l’autre, elles ont été identifiées par les deux organismes comme une source particulièrement intéressante d’échanges de méthodes, de procédures et d’outils. Dans le domaine de la veille, il serait sans doute envisageable de systématiser le partage sur des  thématiques préalablement identifiées.
Pour la prospective, la mise en place de réunions périodiques visant à partager les analyses et les tendances des domaines de la formation (décentralisation, financement innovant notamment financements européens, ingénierie…) et de l’éducation (pédagogie, accompagnement, outils spécifiques…) pourrait être le mode d’action à privilégier.

2. L’approche pédagogique
Dans le cadre du partage des compétences en matière pédagogique, des échanges seront mis en place entre les deux organismes afin d’enrichir mutuellement leurs réflexions, leurs procédures et leurs outils. De plus, ce groupe pourra aussi travailler sur l’ingénierie de formation, qu’elle soit professionnelle ou éducative. Enfin, la mesure de la performance pourrait aussi constituer un domaine d’échange intéressant.

3. Le suivi des jeunes
Le retour d’expérience des jeunes âgés de 18 à 25ans ayant bénéficié des dispositifs proposés par Apprentis d’Auteuil ou le SMA constitue pour tous un enjeu dimensionnant. Il s’annonce en effet, comme l’un des défis auquel les structures à vocation socioprofessionnelle devront répondre dans une logique de justification.

Par ailleurs, les structures présentes dans les départements d’outre-mer à La Réunion, à Mayotte et en Martinique pourraient développer plus avant leur coopération dans l’axe de la mutualisation des moyens et des échanges de pratiques.
La coopération pourra se développer par contact direct entre les directeurs généraux des filiales outre- mer AA (Martinique et La Réunion dont dépend Mayotte) et les chefs de corps des SMA de Martinique et de la Réunion.

Après une année d’échanges et d’actions, il pourrait être envisagé de concrétiser, par la signature d’une convention, un véritable partenariat pragmatique, en termes de compétences, entre les Apprentis d’Auteuil et le Service militaire adapté.


Près de 150 ans après sa création, Apprentis d’Auteuil continue à développer son action au plus près des besoins des jeunes et des familles, à travers plus de 200 établissements en France métropolitaine et outremer, et à l’international via des partenariats.
16 500 jeunes et familles accompagnées, plus de 200 établissements en France métropolitaine et Outre-mer, des partenariats dans 45 pays… Retrouvez le détail des chiffres clés d’Apprentis d’Auteuil.

Les jeunes accueillis

  • Plus de 14 000 jeunes pris en charge* ;
  • en difficulté scolaire, sociale ou familiale ;
  • âgés principalement de 6 à 21 ans ;
  • 68 % de garçons, 32 % de filles ;
  • confiés par leur famille ou par l’Aide sociale
*Ce chiffre comprend les 4 022 jeunes issus des filiales et associations affiliées (dont 2751 pour Auteuil Petite Enfance, Auteuil Vacances Loisirs, Auteuil Formation Continue et Auteuil Insertion).

Les formations dispensées

74 formations, du CAP au BTS, réparties en 18 grandes filières (générale, agricole, bâtiment, hôtellerie/restauration, travaux paysagers/horticulture…).