Dispositif militaire d‘insertion socioprofessionnelle pour les jeunes des Outre-mer éloignés de l‘emploi

 Mappesma V3 blanche mini

Ils parlent du SMA

Mayotte : les évolutions du BSMA par le Général de Revel

my domtomactu19022016

A Mayotte, ils étaient 513 volontaires-stagiaires à apprendre un métier sous les drapeaux en 2015, ils seront 533 dans le cadre de cette montée en puissance. La rigueur militaire rattrape ceux qui ne savaient pas trop à quel destin se vouer :  » Nous allons au delà de notre mission d’accueil de 60% de jeunes sans aucun diplôme et de 30% d’illettrés puisqu’ils étaient 44% l’année dernière à Mayotte, souligne le général de Revel.

Un choix bénéfique que celui du BSMA de Mayotte, puisque son taux d’insertion est le plus élevé des SMA,  » 86%, dont la moitié est inséré dans l’emploi, précise...


En savoir plus sur http://www.domtomactu.com/2016/02/18/les-evolutions-du-bsma-de-mayotte-vues-par-le-general-de-revel/#cCokZZCkWbAgkGOQ.99

Alors que 2013 s’achève, cette année aura été dense, intense et passionnante.

De nombreux projets se sont concrétisés avec nos partenaires locaux, nationaux et européens  de l’accompagnement, de la formation, et de l’emploi : Pôle Emploi, Opcalia, LADOM, ANLCI, Apprentis d'Auteuil, Bouygues Construction, SUGE-SNCF,…

La montée en puissance vers SMA 6000 se poursuit et ce jalon sera atteint en 2016. Pour 2013, ce sont près de 5300 jeunes ultramarins qui nous ont fait  confiance en rejoignant le SMA. Partout, dans nos unités, je note les mêmes ferveur et attachement pour notre mission quotidienne : accueillir, former et insérer.

A l’heure où le pessimisme semble de mise, au SMA, avec vous, nous demeurons confiants et résolument optimistes, car nous savons que notre travail va dans le bon sens. Les actions menées, les échanges approfondis et les engagements signés, sont autant de signes d’une dynamique forte et pérenne.

Bonnes fêtes de fin d’année à toutes et tous.

Général Philippe LOIACONO
Commandant le SMA