Dispositif militaire d‘insertion socioprofessionnelle pour les jeunes des Outre-mer éloignés de l‘emploi

 Mappesma V3 blanche mini

Ils parlent du SMA

#Outremer : comment offrir des perspectives d'avenir aux jeunes

DOf43N1XUAAo8na La jeunesse des Outre-mer est en effet au cœur des préoccupations du gouvernement. Elle représente pas moins de 1,2 million de jeunes (2015), soit près de 50 % de la population globale des Outre-mer. Une jeunesse marquée par le chômage, la délinquance, les problèmes de mobilité, de déscolarisation, et de citoyenneté. Aujourd’hui, on estime que six jeunes d’Outre-mer sur dix ne sont ni en situation d’études, ni en situation d’emploi. Les Assises des Outremer ont été lancées début octobre. Elles vont durer sept mois. Durant ce temps, la parole va être donnée aux habitants de cette France périphérique.

Vendredi 17 Novembre à Paris, les Apprentis d’Auteuil, les Compagnons du devoir, le Secours catholique, et le Service militaire adapté organisent une journée "A l’école des Outre-mer, partageons nos talents".

Une journée de débat pour parler de cette jeunesse et mettre en valeur les richesses en matière d’éducation, de formation, d’insertion, mais aussi débattre des perspectives de développement.


 crédit photo : Caroline Vivant @AAuteuil

mini-damoison

Cofinancé par le Fonds d’expérimentation de la Jeunesse (FEJ) et conduit en partenariat avec la société GERIP, le programme SMAlpha, fondé sur une pédagogie de la réussite, vise à améliorer l’employabilité des jeunes ultramarins du SMA en mettant à leur disposition un programme complémentaire à la remise à niveau scolaire classique, adapté à la population des jeunes en difficulté, diplômés ou non, et adapté aux spécificités de chaque métier.

 

agir_illettrismeEn 2012, le SMA a rejoint le collectif «Agir ensemble contre l’illettrisme», fédéré par l’Agence nationale de lutte contre l'illettrisme (ANLCI) et a participé en amont aux réflexions et aux actions mises en œuvre dans le cadre de la Grande cause nationale 2013.

Au-delà de sa participation active aux évènements de 2013 (assises régionales, nationales et européennes), le SMA a développé le programme SMAlpha au profit de ses volontaires. Ce programme, désormais déployé dans les huit unités du SMA, est conduit en partenariat avec la société GERIP et bénéficie d’un cofinancement du Fonds d’expérimentation de la Jeunesse (FEJ) pour une période de deux ans.

Ce programme permet de lutter contre l’illettrisme en renforçant les compétences de base des volontaires du SMA. Il met à leur disposition une plateforme logicielle complémentaire à la remise à niveau scolaire classique, destinée aux jeunes en difficulté, diplômés ou non et adaptée aux spécificités de chaque métier enseigné. Cette plateforme permet à l’adulte en situation d’illettrisme d’établir son profil cognitif et linguistique et de lui proposer un parcours d’accompagnement et de remédiation individualisé.
Cet outil s’appuie sur plus de 300 items d’évaluation, des séquences vidéo de gestes professionnels de différents métiers (bâtiment - transport - voierie - restauration - propreté) et sur l’évaluation des fonctions cognitives et linguistiques (perception - attention - visuo-spatial - mémoire - logique - langage oral - langage écrit).

Le programme SMAlpha intègre des répétiteurs, volontaires techniciens ou du Service civique, pour accompagner les stagiaires durant leur parcours. Leur mission prioritaire est de préparer notamment les non diplômés au Certificat de formation générale (CFG) mais aussi au Code de la route, pour l’ensemble des volontaires.

[Télécharger la plaquette de présentation (.pdf, 850Ko)]

article_du_05092014

« Les retours des formateurs et des volontaires sont positifs », souligne le Capitaine Augustin LEFORT, adjoint du  Directeur Recrutement Formation Insertion, au Régiment du SMA de la Guyane. « Il permet un complément pédagogique puissant, tant par l’interactivité avec l’apprenant, que par sa convivialité qui donne un sentiment continu de faire des progrès. En outre, la salle est à disposition, ainsi les volontaires peuvent faire des exercices dès qu’ils ont un moment de libre. »

Par ailleurs, dans le cadre du financement par le FEJ, une évaluation du dispositif est mise en place et conduite par Quadrant Conseil ( à la suite d'EUREVAL). Cette évaluation permet notamment d’estimer les progrès de chaque apprenant volontaire depuis son test d’illettrisme jusqu’à sa date de sortie du SMA et de disposer à termes d’un ensemble de métriques fiables : niveau scolaire, nombre d’exercices pratiqués, taux de réussite, etc. 

Enfin, des initiatives complémentaires sont menées localement, telles que les ateliers d'écriture mis en place par le régiment du SMA de la Martinique avec Labo des Histoires ou encore le reportage photographique "Le SMA : un enjeu d'avenirs" de Virginie de Galzain, réalisé à La Réunion et destiné à mieux faire voir et comprendre le travail effectué au bénéfice des jeunes.

 

crédit photo : D.DAMOISON