Dispositif militaire d‘insertion socioprofessionnelle pour les jeunes des Outre-mer éloignés de l‘emploi

 Mappesma V3 blanche mini

Ils parlent du SMA

#Polynésie : un ancien du SMA se lance dans l’impression 3D en métropole

 

20190401 pf tntv captHeinui Seino, 30 ans, est originaire de Tikehau, aux Tuamotu. Volontaire au régiment du SMA de Polynésie française (ex GSMA Pf), "après une jeunesse quelque peu difficile, il a eu l’opportunité d’étudier l’électricité en métropole. Installé là-bas depuis 2008, il a aujourd’hui rejoint la vie civile. En marge de son emploi de chargé d’études en fibre optique immeuble, il a récemment ouvert TKH Print, sa micro-entreprise d’impression 3D". Preuve que les compétences acquises au SMA favorise durablement le développement de chacun(e).

Lire la suite...

20140212-PF-formationHier, Gaston FLOSSE, président du gouvernement polynésien, Lionel BEFFRE, Haut-commissaire de la République et le colonel Sébastien PY du RSMA-PF ont renouvelé la convention de partenariat pour l’insertion d’un nombre plus important de jeunes Polynésiens en difficulté.

Le nombre de personnes prises en charge va ainsi passer de plus de 500 en une année à plus de 550 dès 2015.

Outre une instruction militaire de base, les jeunes Polynésiens, âgés de 18 à 26 ans, bénéficiant de cette formation, ont la possibilité d’apprendre des métiers très variés offrant des débouchés sur le marché de l’emploi.

Des formations de magasinier, d’agent d’accueil touristique, d’agent administratif, d’aide aux personnes, d’entretien des espaces verts ou encore aux métiers de la mer, sont ainsi proposées dans les différents centres du RSMA-PF. Deux nouvelles formations (soudeur et plaquiste) seront ouvertes cette année, ce qui, au total, porte à 24 le nombre de formations disponibles.

[source : HCR PF et Depeche de Tahiti]