Dispositif militaire d‘insertion socioprofessionnelle pour les jeunes des Outre-mer éloignés de l‘emploi

 Mappesma V3 blanche mini

Ils parlent du SMA

#NouvelleCalédonie : Le Premier ministre visite "la Ferme".

Le Premier ministre, Édouard Philippe s’est rendu lundi en fin de matinée au Régiment du service militaire adapté, en compagnie d'Annick Giradin, Ministre des Outre-mer, et de Sébastien Lecornu, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire. Il y a notamment visité la « Ferme », le pôle de formation de la plate-forme des Métiers de la terre.

« Cette visite est une volonté de l’État puisque c’est un dispositif tourné vers la jeunesse. Les assises des Outre-Mer qui vont s’ouvrir sont essentiellement tournées vers la jeunesse. Je pense que parmi les dispositifs que le premier ministre va découvrir, le RSMA est un dispositif qui fonctionne en Nouvelle-Calédonie », avançait le lieutenant-colonel de Villers. lire l'article

NC RSMA Revue8883

crédit Photo : Ivan Cotignola

BSMA-bxl04032014-01

A l’initiative de M. Younouss Omarjee, député européen représentant l’Océan indien, une vingtaine de jeunes mahorais du Bataillon du SMA de Mayotte (BSMA-My) s'est rendue au parlement européen le mercredi 05 mars 2014.



Arrivé à Paris le dimanche 02 mars, le détachement aux ordres du capitaine Guillaume NOUGAREYDE, officier adjoint à la 2° compagnie de formation professionnelle du BSMA-My, consacre deux journées à la visite de la capitale. Ils ont été reçus ce mardi par le général Philippe LOIACONO, commandant le SMA, entouré de son état-major. Ce fut l’occasion de partager un petit-déjeuner convivial, de recueillir les premières impressions de jeunes pour qui ce voyage est une première.

BSMA-bxl04032014-02

« C’est un honneur pour nous de pouvoir faire cette activité » se réjouit Bakar. « On est à la capitale de la France et après on va représenter Mayotte au Parlement européen. On va pouvoir dire la chance d’être au SMA et montrer qu’on en veut. C’est bien que l’Europe sache qu’elle est présente dans l’Océan Indien grâce à Mayotte et La Réunion. C’est bien pour nous et pour nos camarades restés à Combani. Ils sont, aussi, un peu avec nous ».


Pour ces jeunes ultramarins, certes souvent en difficulté mais curieux, dynamiques et volontaires pour s’en sortir, ce voyage constitue une expérience individuelle et collective d’une grande richesse.  Il marque ainsi une étape dans leur éveil à la citoyenneté qui leur permettra de témoigner concrètement de l’engagement conjoint  du SMA  et des institutions nationales et européennes dans leur parcours d’insertion.

BSMA-au-SMA_04032014_copie