Dispositif militaire d‘insertion socioprofessionnelle pour les jeunes des Outre-mer éloignés de l‘emploi

 Mappesma V3 blanche mini

Ils parlent du SMA

Nouvelle Calédonie : un outil d'intégration formidable

2015-08-NC-laCroixLe RSMA de Nouvelle-Calédonie est le plus petit des régiments similaires qui existent outre-mer, mais il est, au de-là des statistiques, un outil d'intégration formidable et une école de vie pour des jeunes souvent sans avenir et en situation d'échec.

"Au début, c'était dur, confie Félix. Les classes, la discipline, le réveil à l'heure, l'éloignement de la famille..." mais il n'y a aucun regret dans la voix.

[lire l'article de Jean-François BODIN]


index

formapro

La formation professionnelle au SMA s’adresse à un public ultramarin non qualifié, ne disposant pas des moyens pour s’intégrer socialement et professionnellement sans une aide adaptée visant à acquérir progressivement les fondamentaux d’une citoyenneté active et responsable.




SMA-Puzzle-Base-FPNotre "credo" : offrir une formation professionnelle à un jeune non diplômé passe par :

  • l’apprentissage de l’élaboration d’un projet personnel et professionnel,
  • l’accompagnement dans la réalisation de son potentiel (poursuite de formation professionnelle ou emploi direct, localement ou en métropole),
  • le développement d’une employabilité par l’acquisition de prédispositions professionnelles,
  • la capacité de suivre une formation dans la durée,
  • la familiarisation avec le marché de l’emploi et le monde de l’entreprise,
  • la mise en relation avec les partenaires du réseau.


PRINCIPE

Chaque unité du SMA adapte la formation professionnelle qu'elle dispense au contexte humain, géographique, culturel, politique et économique local mais en tenant compte des débouchés d’insertion tant localement qu’en métropole et du niveau des candidats sélectionnés. Chaque stagiaire bénéficie ainsi d'une formation progressive et adaptée.


Les unités du SMA inscrivent leur action dans une politique de recherche de partenariat, de complémentarité et de synergie avec les acteurs locaux (publics et privés) de la formation professionnelle et de l'insertion en vue du développement de parcours sécurisés.


La formation professionnelle a pour objectif l’acquisition de pré-requis professionnels par le volontaire. Ces pré-requis lui permettent d’obtenir à la sortie du SMA soit directement un emploi, soit une poursuite de formation diplômante ou certifiante, en alternance ou non, en local ou en métropole.


Le niveau de formation professionnelle, tout comme la nature et la durée des filières, est acté par le ministre suite aux propositions d’évolutions faites lors des conseils de perfectionnement (cf onglet "Conseil de perfectionnement")


Quel que soit le type de domaine professionnel, la formation represente a minima 70% du volume d’heures ouvrées des stagiaires.



LE CONSEIL DE PERFECTIONEMENT (CP)

formapro

 

Le CP, force de proposition et facteur d’évolution de la formation délivrée par le SMA, débat sur proposition des commandants des formations du SMA puis valide les grandes orientations concernant la formation professionnelle.

 

La rentabilité des filières et leur adéquation aux besoins locaux et métropolitains constituent l’enjeu des échanges et des décisions.

 

Le CP est placé sous la présidence du Préfet de Région ou du Haut-commissaire de la République, en qualité de responsable du bon déroulement de la formation professionnelle de sa zone. Cette action est reprise, par délégation, par la DIECCTE.

 

Y siègent les représentants des :

  • services de l’Etat des domaines du travail, de l’emploi (Pôle emploi), du social, de l’éducation académique, de la formation professionnelle, de l’agriculture, de la forêt et de l’environnement, des affaires maritimes,
  • directions départementales,
  • conseils régionaux et généraux ou gouvernement et assemblées de Provinces (NC et PF), comité économique et social,
  • chambres consulaires,
  • associations des maires,
  • associations de formation professionnelle pour adultes (OPCA…), acteurs liés à la mobilité en métropole (LADOM,…).

Peuvent y être invités, les présidents de catégorie professionnelle (MEDEF, MPI, TPE) ou socio professionnelle (BTP, agriculture, commerce, transport…).

web-pied-article-ardoise