Dispositif militaire d‘insertion socioprofessionnelle pour les jeunes des Outre-mer éloignés de l‘emploi

 Mappesma V3 blanche mini

Ils parlent du SMA

Mayotte : soutenir le développement durable et répondre aux métiers en tension (avril 2015)

2015-04-my-dechetterieDévelopper la filière "déchetterie"

Il s'agit d'une filière stable et pérenne d'accès vers l'emploi, adaptée aux enjeux actuels et futurs de Mayotte.

index

 

ChristianCarreres

LCL Christian CARRERES
(BSMA de Mayotte)

Agé de 49 ans, il est marié, sans enfant.

Chevalier de la Légion d'Honneur

  • 1986/1989 : Engagé pour cinq ans le 1er janvier 1986 au titre de l’Ecole nationale des sous-officiers d’active de Saint-Maixent, il est nommé sergent le 1er juillet 1986. Le 1er août 1986, il est muté à l’Ecole d’application de l’infanterie à Montpellier. Le 15 décembre 1986, il rejoint le 170ème régiment d’infanterie à Epinal comme chef de groupe puis comme sous-officier adjoint.
  • 1989/1992 : Il est admis au concours de l’Ecole interarmes en juillet 1989. A l’issue de sa scolarité il choisit l’arme des Troupes de marine spécialité « infanterie ». Il est promu sous-lieutenant le 1er août 1990. Promu au grade de lieutenant le 1er août 1991, il rejoint à la même date l’Ecole d’application de l’infanterie à Montpellier.
  • 1992/1995  :A sa sortie d’école, le 06 juillet 1992, il occupe son premier poste d’officier de carrière en tant que chef de section de combat au 2ème régiment d’infanterie de marine au Mans. De juillet à octobre 1992, il part en Ex-Yougoslavie dans le cadre de la force de protection des Nations unies puis de décembre 1992 à avril 1993, il participe à l’opération « Oryx » en Somalie en qualité de chef de section. Il est de nouveau désigné pour une mission en Ex-Yougoslavie au sein du bataillon d’infanterie numéro deux à Sarajevo de janvier à août 1994 comme chef de section.
  • 1995/2000 : Le 03 juillet 1995, il rejoint les Ecoles de Coëtquidan comme chef de section élèves puis comme adjoint au commandant du 4ème bataillon. Il est promu au grade de capitaine le 1er août 1995. Il est désigné le 25 août 1997 pour continuer ses services outre-mer au 33ème Régiment d’infanterie de marine à Fort-de-France ou il prend le commandement le 05 septembre suivant de la première compagnie de combat. A la fin de son séjour, il retrouve le 2ème Régiment d’infanterie de marine au Mans le 16 septembre 1999 en qualité d’officier adjoint au chef de la cellule instruction du bureau opérations instruction.
  • 2000/2005 :  Le 1er août 2000, il obtient le diplôme d’état-major. De février à mai 2002, il est détaché sur le territoire de l’ancienne république yougoslave de Macédoine au titre de l’opération « Minerve » comme officier de quart. Le 27 juillet 2002, il part au Régiment d’infanterie de marine du pacifique à Papeete en Polynésie française où il prend les fonctions d’officier supérieur adjoint. Il est promu chef de bataillon le 1er juillet 2003.
  • 2005:2008 : Le 05 septembre 2005, il est de nouveau affecté au 2ème Régiment d’infanterie de marine au Mans et assume le poste d’officier adjoint au chef du bureau opérations instruction. D’octobre 2006 à janvier 2007, il part en Afghanistan dans le cadre de l’opération « Pamir » comme conseiller auprès du centre de commandement du 201ème corps. Il est promu lieutenant-colonel le 1er juillet 2008.
  • 2008/2014 : Il est engagé dans l’opération « Licorne » d’octobre 2008 à mars 2009 comme chef du détachement à Bouaké. Le 1er août 2009, il est muté à la direction de la coopération militaire de la défense au Sénégal comme directeur des études à l’école nationale des officiers d’active puis à l’école d’application de l’infanterie à Thiès et chef des projets de coopération des deux écoles de formation. Le 05 juillet 2012, il est affecté au 2ème Régiment d’infanterie de marine au Mans comme commandant en second. D’octobre 2013 à janvier 2014, il part au Mali au sein de la MINUSMA comme chef G3.l est chevalier de la légion d’honneur.