Dispositif militaire d‘insertion socioprofessionnelle pour les jeunes des Outre-mer éloignés de l‘emploi

 Mappesma V3 blanche mini

Ils parlent du SMA

#Outremer : comment offrir des perspectives d'avenir aux jeunes

DOf43N1XUAAo8na La jeunesse des Outre-mer est en effet au cœur des préoccupations du gouvernement. Elle représente pas moins de 1,2 million de jeunes (2015), soit près de 50 % de la population globale des Outre-mer. Une jeunesse marquée par le chômage, la délinquance, les problèmes de mobilité, de déscolarisation, et de citoyenneté. Aujourd’hui, on estime que six jeunes d’Outre-mer sur dix ne sont ni en situation d’études, ni en situation d’emploi. Les Assises des Outremer ont été lancées début octobre. Elles vont durer sept mois. Durant ce temps, la parole va être donnée aux habitants de cette France périphérique.

Vendredi 17 Novembre à Paris, les Apprentis d’Auteuil, les Compagnons du devoir, le Secours catholique, et le Service militaire adapté organisent une journée "A l’école des Outre-mer, partageons nos talents".

Une journée de débat pour parler de cette jeunesse et mettre en valeur les richesses en matière d’éducation, de formation, d’insertion, mais aussi débattre des perspectives de développement.


 crédit photo : Caroline Vivant @AAuteuil

index

La Fédération des entreprises des outremer (FEDOM) et le Service militaire adapté (SMA) ont signé le mercredi 29 octobre 2014 une lettre d'intention afin de favoriser les synergies en faveur de l'emploi des jeunes ultramarins. Jean-Pierre Philibert, président de la FEDOM et le général Philippe Loiacono, commandant le SMA, ont ainsi devant les membres de la Fédération fixé un cap de collaboration visant à "rapprocher toujours un peu plus entreprises, régiments et jeunes volontaires du SMA".

FEDOM29102014

Dans le cadre de leurs politiques respectives de développement économique des outre-mer, la Fédération des Entreprises d’Outre-mer (FEDOM) et le Service militaire adapté (SMA) s’engagent sur la voie d’un partenariat d’influence fondé sur le rayonnement global et la promotion des métiers dans le tourisme. "Le caractère fortement opérationnel" de cette lettre d'intention a clairement été soulignée par M. Philibert et le général Loiacono. Elle comporte 4 axes de travail :

1.    Coopérer étroitement

En fonction des thèmes et problématiques abordées se rapprochant de leur mission, la FEDOM et le COMSMA s’engagent à développer et entretenir des liens durables et étroits en participant aux différentes actions organisées en métropole et en diffusant les informations susceptibles de les intéresser.

Cette volonté se concrétise par :

  • la désignation d’un représentant du  SMA comme membre associé du Conseil d’administration de la FEDOM
  • la désignation de la FEDOM comme membre (associé) du conseil du SMA.

2.    Communiquer d’une même voix

La FEDOM et le SMA  s’engagent à informer et communiquer régulièrement sur l’offre et les actions entreprises par leur structure respective en direction de leurs réseaux associés au travers des différents supports de communication listés ci-dessous :

  • Newsletter : insertion d’un rédactionnel dédié à la promotion du SMA et de la FEDOM dans une lettre d’information du SMA et de la FEDOM en fonction de l’actualité ;
  • Site internet www.fedom.org et www.le-sma.com : insertion d’un lien à partir du logo vers le site internet et vers la ligne téléphonique ainsi qu’un lien permettant d’accéder à la CVthèque des unités du SMA et aux offres d’emploi des entreprises adhérentes de la FEDOM (en cours de développement);
  • Plaquettes : insertion des logos respectifs.

3. Développer l’emploi dans le tourisme

La FEDOM et le SMA s’engagent à transmettre la documentation relative à la promotion des métiers du tourisme et aux opportunités d’emploi dans ce secteur : fiches descriptives des filières, candidatures, actions de formation, calendrier prévisionnel, dates des opérations marketing comme l’évènement TOP RESA prévu pour le dernier trimestre de l’année 2014 Porte Maillot . A cette occasion, le SMA pourra présenter son dispositif et ses filières tourisme.
La mobilisation du réseau FEDOM  facilitera la mise en relation des volontaires du SMA avec les entreprises dans le domaine du tourisme afin de participer localement ou  en métropole à l’insertion professionnelle des jeunes concrétisée par une embauche directe ou une poursuite de formation en alternance.
 
4. Créer de nouvelles insertions

Afin d’optimiser les voies d’insertion dans l’emploi des volontaires techniciens du SMA, la FEDOM propose un stage administratif d’une durée d’un à trois mois. Le COMSMA identifiera par la suite une insertion durable en métropole dans le domaine de l’administration.