Dispositif militaire d‘insertion socioprofessionnelle pour les jeunes des Outre-mer éloignés de l‘emploi

index

INSERTION

Etudes/rapports

Pour les entreprises, collaborer avec des structures d'insertion par l’activité économique (IAE) est utile à la fois en termes économique et de responsabilité sociale.
Aujourd’hui, plus de 6% des marchés publics intègrent des clauses sociales. Le dispositif qui permet aux acheteurs publics de prévoir des heures d’insertion pour des personnes éloignées de l’emploi, dans le cadre d’un appel d’offres, gagne de l’ampleur.
Parallèlement, de plus en plus d’entreprises mettent en place des critères sociaux similaires, dans leur commande privée. Elles incitent leurs fournisseurs à collaborer avec les acteurs de l’IAE ou leur achètent directement des biens et services. L’Oréal, SEB, Schneider Electric, la Société Générale, Veja ou encore Mr Poulet, de nombreuses entreprises, grands groupes ou PME, développent des liens avec les structures de l’IAE dans leur territoire.
Une étude de l’Agence d’ingénierie pour entreprendre autrement (Avise) présente le champ des possibles en matière d’achats socialement responsables (organiser un buffet, recycler des déchets, mettre en place une conciergerie, assurer le transport de marchandises…).
Une structure de l’IAE est souvent à même de faire une proposition commerciale dans une relation de proximité. Pour l’entreprise, collaborer avec elle est une façon de se positionner comme acteur local. Un partenariat gagnant-gagnant !
Soutenir l’emploi local permet aussi de capter une clientèle attentive aux impacts sociétaux de ses achats sur son territoire. L’émergence d’une consommation « social-friendly » représente une tendance amenée à se développer dans les années à venir.

Lire l’article de Youphil 
Lire l’étude (60 pages) de l’Avise


Les contrats aidés en 2013 : la part des jeunes en forte hausse selon une étude de la Dares
Sur les quelques 538 000 contrats aidés qui ont débuté en 2013, 345 000 représentent de nouvelles embauches et 193 000 des reconductions de contrats. Fin décembre 2013, près de 356 000 personnes étaient toujours sous contrat, ce qui représente « le niveau le plus élevé depuis 2008 » selon la Dares.
Une large majorité des contrats aidés ont été signés dans le secteur non marchand, les associations et fondations restant les principaux employeurs, devant les établissements publics d’enseignement et les communes.
Mais, c’est dans le secteur marchand que la Dares a constaté la plus forte progression en 2013 (près de 70 000 contrats), essentiellement dans le tertiaire et dans les très petites entreprises.
Par ailleurs, le profil des bénéficiaires a évolué avec une forte hausse de la part des jeunes (plus de 40%) dans les contrats aidés, ce qui s’explique par la montée en charge des emplois d’avenir (réservés aux 16-25 ans). Malgré un recentrage des autres contrats aidés sur les chômeurs de longue durée et les seniors, ils ne représentent plus que près de 16,5% des bénéficiaires.La durée moyenne des contrats a presque doublé entre 2012 et 2013 (13,3 mois en moyenne en 2013). Ils restent majoritairement signés en CDD, sauf dans le secteur marchand (près de 70% de CDI).

Lire l’article de La Gazette des communes
Lire l’étude (11 pages)

 

Spectaculaire raccourcissement des contrats à durée déterminée (CDD) en 2013 selon une étude de la Dares.
La durée médiane des CDD signés en 2013 a chuté à dix jours (contre quatorze en 2012). La moitié des CDD signés ont eu une durée inférieure à dix jours et un quart ne dépassaient même pas deux jours, selon la Dares.
Cette évolution va de pair avec un nouveau record des embauches en CDD (83,6 % de l'ensemble des recrutements en 2013), tout particulièrement dans le secteur tertiaire. Ces chiffres confirment que la précarité se renforce pour les personnes qui ne parviennent pas à décrocher un CDI. Les femmes, les jeunes et les seniors sont les plus touchés par cette explosion des CDD.  Même si les ouvriers peu qualifiés restent toujours les principaux concernés par les embauches en CDD, les recrutements de cadres en CDD ont connu un bond spectaculaire en 2013.

Lire l’article Le Monde
Lire l’étude (11 pages) 
Lire aussi l’article de La Croix

web-pied-article-bleusma