Dispositif militaire d‘insertion socioprofessionnelle pour les jeunes des Outre-mer éloignés de l‘emploi

 Mappesma V3 blanche mini

Ils parlent du SMA

#NouvelleCalédonie : former sur les métiers qui recrutent

 LNC mines 20181204source : les Nouvelles Calédonniennes - 03/12/2018

 
Engagées dans une montée en production ou une démarche de productivité, les entreprises minières souffrent d’un manque de conducteurs d’engin diplômés. Plusieurs facteurs expliquent ce déficit, de la taille du marché au turnover important en passant par un défaut d’anticipation parfois.
 
Le régiment du SMA de Nouvelle-Calédonie a conçu et mis en place une formation qui prépare les futurs collaborateurs dont les entreprises ont besoin.

 

Photo_GBR_Luc_de_REVELofficielleLe général Luc de Revel a pris le commandement du service militaire adapté le 1er août 2015.

Entré en service en 1980 comme élève-officier de réserve, il a choisi l’arme des troupes de marine, spécialité arme blindée à sa sortie de l’école militaire interarmes. Chef de peloton au régiment d’infanterie chars de marine (RICM) puis au 23e bataillon d’infanterie de marine (Sénégal), il a commandé le 2e escadron du RICM puis le 43e bataillon d’infanterie de marine (Côte d’Ivoire).

Il a été attaché de défense en Éthiopie et sous-directeur Afrique sub-saharienne à la direction de la coopération de sécurité et de défense (DCSD). Avant de rejoindre le SMA, le général de Revel était commandant supérieur des forces armées de la Nouvelle-Calédonie (FANC) jusqu’au 31 juillet 2015.


En téléchargement :