Dispositif militaire d‘insertion socioprofessionnelle pour les jeunes des Outre-mer éloignés de l‘emploi

 Mappesma V3 blanche mini

Ils parlent du SMA

Le SMA : un exemple de bonnes pratiques (déc. 2014)

2014-12-cdt-bonnesnouvellesLe SMA, coup de coeur du Grand Prix des bonnes nouvelles des territoires

Le 03 décembre 2014, le Service Militaire Adapté (SMA), dispositif militaire d'insertion socioprofessionnelle des jeunes ultramarins, a fait l'objet d'un coup de coeur de la part du Cercle des entrepreneurs du futur. Cette distinction marque la reconnaissance par des acteurs politiques, sociaux et économiques de l'action du SMA dans les Outre-mer.

Lire la suite...

Insigne-mayotteLe mercredi 4 novembre a eu lieu une rencontre des acteurs du secteur du bâtiment et des travaux publics au BSMA.

Organisé par la première compagnie de formation professionnelle qui forme et insère plus de 150 jeunes par an dans ces métiers, ce séminaire avait pour but de mieux connaitre les besoins des entrepreneurs et, pour ceux-ci, de mieux appréhender la formation délivrée par le service militaire adapté.

BSMA-cfp-201511

Après un petit déjeuner d’accueil, la journée commença par une allocution du LCL Carrères, chef de corps, qui a présenté les missions, moyens et résultats du bataillon devant une trentaine d’invités du secteur. Ensuite, le directeur administratif et financier a effectué une présentation des procédures d’appel d’offres publiques. Partant du constat que ces procédures ne sont connues et maitrisées que par les grandes entreprises, cette explication a grandement intéressé et contribué à démythifier la complexité de ces procédures.

Une présentation des différents contrats de travail à Mayotte ainsi que des spécificités du code du travail sur l’île a ensuite été réalisée par un inspecteur du travail. Le CNE Bouallagui, commandant la première compagnie, a ensuite conclu en présentant son unité, dédiée aux métiers du bâtiment.

L’ensemble des participants a ensuite effectué une visite des ateliers pédagogiques de l’unité afin de voir la qualité de la formation dispensée et de pouvoir échanger avec les stagiaires. De l’aire d’évolution des engins de travaux à la maison témoin des maçons carreleurs ; de l’atelier menuiserie à la métallerie ; les échanges furent variés et ont grandement intéressé les participants. Le séminaire s’est conclu autour d’un coquetel où l’ensemble des invités a pu continuer d’échanger.

Au regard de la satisfaction des entrepreneurs, cette expérience sera sans nul doute reconduite l’an prochain avec un public encore plus nombreux, au profit de l’insertion de nos volontaires qui sont ainsi mieux connus de leurs futurs employeurs.