Dispositif militaire d‘insertion socioprofessionnelle pour les jeunes des Outre-mer éloignés de l‘emploi

 Mappesma V3 blanche mini

Ils parlent du SMA

MAYOTTE : défilé réussi pour le Régiment.

sma14juillet17Le Régiment de Mayotte a porté fièrement les couleurs du Service militaire adapté durant cette manifestation, à l'instar des autres régiments dans les territoires où ils sont présents.

"Une foule nombreuse, venue des 4 coins de l’île, a pris d’assaut la Rocade de Mamoudzou pour assister aux manifestations programmées pour célébrer la fête nationale, le 14 juillet 2017, à Mayotte : prise d’armes, remise de décorations et défilé.

 

Source et album photo : "Un défilé du 14 Juillet sous le signe de l’unité,la concorde et la solidarité entre les citoyens"

crédit photo : Emmanuel TUSEVO DIASAMVU

img 0029 mama bouro 613293

A la demande du nouveau directeur de l’IGESA et avec l’accord du Haut-commissaire de la République (HCR), un détachement du régiment du Service militaire adapté de Nouvelle-Calédonie (RSMA-NC) a effectué une mission de rénovation à l’hôtel IGESA de l’île des Pins du 15 au 29 avril 2018.

201806 NC 01

 

Embarqués dans un CASA des forces armées en Nouvelle-Calédonie (FANC) au départ de l’aérodrome de KONE, les jeunes stagiaires ont eu la chance de pouvoir découvrir « le caillou » depuis les airs, et ainsi d’échapper à une longue traversée en bateau. Dans les caisses qui les accompagnaient dans leur mission, pas d’armement, mais des pelles, des pioches, des truelles, des pinceaux, des tronçonneuses,…

201806 NC 03

En tout, ce sont 12 volontaires stagiaires de la filière des métiers de la terre, 13 volontaires stagiaires de la filière peintres en bâtiment-plaquistes, ainsi que 2 volontaires de la filière des métiers de l’hôtellerie et de la restauration, qui se sont donc rendus avec beaucoup enthousiasme sur ce chantier d’application. Et quel chantier ! Travaux paysagers, élagage, fabrication de meubles en bois, embellissements, rénovation de 5 bungalows, rénovation de peintures, et encore bien d’autres. Le sergent-chef André, adjoint à la filière des métiers de la terre assure que le soir, après le repas, les stagiaires ne trainaient pas pour aller se coucher. Pour ces stagiaires du SMA c’est une plus-value certaine : mise en application des cours théoriques, utilisation des matériels thermiques, de matériaux inconnus, rénovation de chambres d’hôtel, le tout dans des conditions climatiques parfois rudes.

Pour Damien, engagé volontaire du SMA, pas question de brûler les arbres coupés : « avec les stagiaires, nous avons découpé, taillé, fait des planches et réalisé des meubles ou objets décoratifs. Tout le monde a été bluffé par ce que l’on était capable de faire avec peu de choses mais beaucoup d’imagination ! »

201806 NC 02