Dispositif militaire d‘insertion socioprofessionnelle pour les jeunes des Outre-mer éloignés de l‘emploi

 Mappesma V3 blanche mini

Ils parlent du SMA

#Outremer : comment offrir des perspectives d'avenir aux jeunes

DOf43N1XUAAo8na La jeunesse des Outre-mer est en effet au cœur des préoccupations du gouvernement. Elle représente pas moins de 1,2 million de jeunes (2015), soit près de 50 % de la population globale des Outre-mer. Une jeunesse marquée par le chômage, la délinquance, les problèmes de mobilité, de déscolarisation, et de citoyenneté. Aujourd’hui, on estime que six jeunes d’Outre-mer sur dix ne sont ni en situation d’études, ni en situation d’emploi. Les Assises des Outremer ont été lancées début octobre. Elles vont durer sept mois. Durant ce temps, la parole va être donnée aux habitants de cette France périphérique.

Vendredi 17 Novembre à Paris, les Apprentis d’Auteuil, les Compagnons du devoir, le Secours catholique, et le Service militaire adapté organisent une journée "A l’école des Outre-mer, partageons nos talents".

Une journée de débat pour parler de cette jeunesse et mettre en valeur les richesses en matière d’éducation, de formation, d’insertion, mais aussi débattre des perspectives de développement.


 crédit photo : Caroline Vivant @AAuteuil

Le congrès de la Fédération des Amicales du SMA (FASMA) s'est déroulé du 4 au 8 juin au Séminaire des Missions à Chevilly-Larue (Val de Marne). Le général Thierry de Ladoucette, commandant le SMA, a participé à la synthèse des travaux en clôture de ce séminiare. Il avait proposé un certain nombre de thèmes de réflexion afin d'associer les amicales au futur du dispositif et renforcer ce lien qui contribue à l'histoire que le SMA et le ministère nourrissent avec les territoires des outre-mer.

2018 Fasma

Parmi les nombreux sujets abordés durant ces quelques jours, les amicalistes ont planché sur trois séries de questions liées au SMA :

  1. Comment les amicales du SMA peuvent être plus attractives pour les jeunes ?
  2. Comment les amicales du SMA peuvent s'insérer dans le projet SMA 2025 ? Aide à l’insertion des jeunes volontaires en métropole et outre-mer ? Suivi des jeunes insérés sur le long terme (jusqu'à 2 ans après leur sortie du SMA) ?
  3. Comment engager plus fortement les amicales du SMA dans la recherche, le classement et la préservation des archives historiques du SMA, notamment outre-mer ? Quel avenir pour ces archives ?

Les participants ont réaffirmé leur volonté d'être un relai actif sur le terrain en prise avec les régiments et les acteurs locaux. Au de-là, des traditionnels rassemblements (célébrations, commémorations et autres présentations au drapeau), des contacts plus opérationnels vont être mis en place sur zone, afin d'entretenir un lien en faveur des jeunes en s'appuyant sur les valeurs de partage, d'aide et d'exemplarité. Par ailleurs, ces amicales contribuent à la mémoire du SMA et à ce lien intergénérationnel. Enfin, par leur entente et leur connaissance mutuelle, ils participent à l'établissement de connexions actives (échange de bonnes pratiques, mutualisation des réflexions) entre les différenst territoires.

 

Les Amicales du SMA

Les différentes amicales et leurs présidents sont :

  • Amicale Martiniquaise des Anciens du SMA (AMASMA) : M. Lostau*
  • Amicale Guadeloupéenne SMA (AGASMA) : M. Sildillia
  • Amicale Guyanaise (AGUYASMA) : M. Torvic
  • Amicale du SMA (ASMA) : M. Michel (seule amicale de métropole).
  • Fédération des Amicales du SMA (FASMA) M. Lostau est également le Président et M. Génot est le vice président.

Lien : http://www.sma-amicales.fr/