Dispositif militaire d‘insertion socioprofessionnelle pour les jeunes des Outre-mer éloignés de l‘emploi

Ils sont le SMA :

Dans le cadre des 60 ans du SMA nous vous faisons partager les témoignages de ceux qui ont fait et qui font le SMA.

Aujourd’hui nous laissons la parole à Bernard un jeune volontaire de 19 ans de La Réunion qui a parcouru un chemin semé d’embuches avant d’entrer au RSMA. Il a souvent dû lutter seul pour réussir à s’en sortir.

Il y a quelques années, il habitait chez un membre de sa famille pour y faire ses études et passer son brevet des collèges. Cependant, la situation dans le foyer était instable et après quelques mois, il n’était plus le bienvenu. Le jeune homme s’est débrouillé tout seul pendant 6 mois pour se trouver un abri où dormir, pour manger et se laver. A 16 ans, il était déjà livré à lui-même.

Voilà quelques semaines qu’il suit la formation monteur dépanneur en froid et climatisation, une branche très porteuse à La Réunion. Il apprend le métier en pratiquant sur des chambres froides, des climatisations et des produits frigorifiques mis à la disposition des stagiaires. Au-delà du froid, les volontaires se forment également à la plomberie et à l’électricité afin d’être autonomes dans leur futur emploi.

IL NOUS RACONTE :

A quoi pensais-tu quand tu étais à la rue ?

Je ne pensais qu’à une chose : retourner à l’école. Même si je n’ai jamais été le meilleur pendant ma scolarité, j’aimais ce que je faisais. Trouver un endroit où me laver et dormir était tous les jours un défi. Je voulais surtout me sortir de la rue le plus vite possible. Depuis mes 12 ans, mon père me parlait du RSMA et de son expérience là-bas. Je les ai alors contactés.

 

Maintenant comment vois-tu ton avenir ?

Pour moi, le RSMA n’est que le début du changement. J’y ai découvert la rigueur et la cohésion. A la fin de ma formation de monteur dépanneur en froid et en climatisation, je me vois soit continuer ma formation en métropole, soit m’engager dans l’armée de terre ou la marine.

 

Que pourrais-tu dire aux jeunes qui seraient dans la même situation que toi ?

Surtout n’abandonnez jamais et continuez à croire en vous, quoi qu’il arrive. Il y aura toujours un jour meilleur qui vous attend.

 

temoignage de la rue au rsma1

temoignage de la rue au rsma2