Dispositif militaire d‘insertion socioprofessionnelle pour les jeunes des Outre-mer éloignés de l‘emploi

 Mappesma V3 blanche mini

Ils parlent du SMA

Polynésie française : former au bien être pour être bien dans son emploi

PF TahitInfos spa 13062016Le RSMA propose à partir de novembre une formation pour devenir technicien spa et bien-être.  Envie de devenir un pro du Spa ? La formation proposée à partir de novembre prochain est peut-être faite pour vous. La formation durera 12 mois. Elle permettra aux participants de devenir technicien Spa et bien-être et de "savoir réaliser des massages, des soins spécifiques, de contrôler les soins demandés et les produits utilisés et de savoir communiquer en langue anglaise avec les clients", précise le RSMA (Régiment du service militaire adapté).

Lire la suite...

Revue Media

Revue-de-presse Sélection plurimedia d'articles, souvent insolites, traitant du Service militaire adapté en provenance de métropole et des Outre-mer.

Disponibles également :

web-pied-article-bleusma

Le Premier ministre, Édouard Philippe s’est rendu lundi en fin de matinée au Régiment du service militaire adapté, en compagnie d'Annick Giradin, Ministre des Outre-mer, et de Sébastien Lecornu, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire. Il y a notamment visité la « Ferme », le pôle de formation de la plate-forme des Métiers de la terre.

« Cette visite est une volonté de l’État puisque c’est un dispositif tourné vers la jeunesse. Les assises des Outre-Mer qui vont s’ouvrir sont essentiellement tournées vers la jeunesse. Je pense que parmi les dispositifs que le premier ministre va découvrir, le RSMA est un dispositif qui fonctionne en Nouvelle-Calédonie », avançait le lieutenant-colonel de Villers. lire l'article

NC RSMA Revue8883

crédit Photo : Ivan Cotignola

1,2 million d’habitants de moins de 30 ans, des jeunes souvent peu qualifés, un taux de chômage quasiment doublé par rapport à la métropole… voici les défis auxquels les territoires des Outre-mer doivent faire face. Forts de leur expérience sur le terrain auprès des jeunes, qu’ils soient en difculté scolaire, en insertion ou en situation de précarité, Apprentis d’Auteuil, les Compagnons du Devoir et du Tour de France, le Secours Catholique-Caritas France et le Service militaire adapté ont décidé d’agir ensemble pour mettre en valeur les richesses des Outre-mer,explorer les initiatives remarquables développées dans ces territoires en matière d’éducation, de formation, d’insertion, et débattre sur les attentes et les perspectives de développement de ces régions.

Retour en tweets sur une semaine dense et passionnante.

DOf43N1XUAAo8na La jeunesse des Outre-mer est en effet au cœur des préoccupations du gouvernement. Elle représente pas moins de 1,2 million de jeunes (2015), soit près de 50 % de la population globale des Outre-mer. Une jeunesse marquée par le chômage, la délinquance, les problèmes de mobilité, de déscolarisation, et de citoyenneté. Aujourd’hui, on estime que six jeunes d’Outre-mer sur dix ne sont ni en situation d’études, ni en situation d’emploi. Les Assises des Outremer ont été lancées début octobre. Elles vont durer sept mois. Durant ce temps, la parole va être donnée aux habitants de cette France périphérique.

Vendredi 17 Novembre à Paris, les Apprentis d’Auteuil, les Compagnons du devoir, le Secours catholique, et le Service militaire adapté organisent une journée "A l’école des Outre-mer, partageons nos talents".

Une journée de débat pour parler de cette jeunesse et mettre en valeur les richesses en matière d’éducation, de formation, d’insertion, mais aussi débattre des perspectives de développement.


 crédit photo : Caroline Vivant @AAuteuil

rcf 2017novLors des journées nationales de Lutte contre l'illettrisme, Patrick Lonchamp a réalisé une série de portaits pour présenter le Service Militaire Adapté (SMA) un dispositif d'insertion socioprofessionnelle, dont l'un des combats est celui mené contre l'illettrisme dans les Outre-mer. Il a consacré deux émissions au SMA :


 

lemonde 2017novLors de sa journée de visite en Martinique, le premier ministre a salué l’action de jeunes engagés volontaires partis secourir les habitants de Saint-Martin après le passage d’Irma.

Par Cédric Pietralunga, Martinique, envoyé spécial

Le RSMA s’inscrit dans les efforts menés par les départements d’outre-mer pour tenter de retenir leurs jeunes actifs. « Les Antilles françaises sont confrontées à un choc démographique majeur, avec un vieillissement accéléré de leur population », s’inquiète-t-on à Matignon. Chaque année, la Martinique perd 2 000 à 3 000 habitants, sur une population estimée à environ 380 000 personnes. Faute d’emploi, un nombre croissant de jeunes actifs sont obligés de partir en métropole ou de s’exiler à l’étranger.

« Il faut inciter ces jeunes à rester sur place et donc leur fournir des formations qui leur permettent de trouver du travail », explique l’entourage de M. Philippe.

lire l'article du Monde


 

 rsma974 clip2017 mini

Le Régiment de la Réunion s'est doté d'un nouveau film promotionnel. Ce film propose une plongée au coeur du régiment à la rencontre de ces Réunionnaises et Réunionnais qui ont fait le choix de se donner un avenir, mais aussi de ces cadres qui viennent à leur contact pour les accompagner, les instruire, leur faire reprendre confiance et saisir cette chance. Tous écrivent une histoire ensemble.


Deux formats, un de 2'21" et un autre de 30", ont été montés afin de pouvoir être diffusés selon deux canaux bien identifiés. Le premier est en "full access" sur youtube et facebook pour faciliter l'échange et un visionnage nomade. Le deuxième plus court est sorti cet été en ouverture de chaque projection du film "Transformers : the last knight" ainsi que lors de la fête du cinéma.

Réalisé par HTC et Over the moon, ce film en haute définition a nécessité 2 jours et demi de tournage.

Making of


 

rsma gy news102017Le but de cette newsletter est d’informer périodiquement nos soutiens et partenaires, en particulier des succès forcément partagés. La cohérence de notre action ne repose en effet que sur des échanges toujours plus nombreux entre nous, opérationnels, en mesure, directement ou presque, de soutenir le recrutement, de participer à l’évolution de nos vingt-deux formations ou de contribuer à l’embauche espérée au proft de nos jeunes Guyanais. 

 

Lire la Newsletter

 

(c) RSMA de la Guyane