Dispositif militaire d‘insertion socioprofessionnelle pour les jeunes des Outre-mer éloignés de l‘emploi

 Mappesma V3 blanche mini

Ils parlent du SMA

#Mobilité ? On en parle.

Au SMA l’insertion des jeunes ultramarins passe aussi par une mobilité. 22% des jeunes insérés en 2018 ont choisi cette possibilité. Elle permet de poursuivre son projet d’insertion professionnelle dans l’Hexagone soit via l’alternance, soit via un cursus de formation continue, soit directement via un emploi.

Cette mobilité peut-être prise en compte par différents opérateurs (LADOM, CNARM,…) et en partenariat également avec des organismes de formation et des entreprises.

Néanmoins, même si tout est réuni pour sécuriser cette mobilité, elle nécessite d’être préparée. Outremers360 vous fait découvrir le témoignage de six jeunes volontaires originaires des Antilles, de Guyane, de La Réunion... Avec leurs craintes, leurs espoirs et surtout avec la détermination d’avoir fait le bon choix pour eux !

crédits : Outremers360/Eline Ulyse - SMA/POPS/Mobilité

 

 

NC 20160530Du 22 mai au 02 juin, le général Luc de Revel s'est rendu en Nouvelle-Calédonie. S'il y a encore un an, le général commandait les Forces armées en Nouvelle-Calédonie (FANC), c'est bien en tant que Commandant du Service militaire adapté (ComSMA) qu'il est venu à la rencontre des volontaires et des cadres du Régiment du SMA, mais aussi de la population, des entreprises et des acteurs locaux. En trente ans, le régiment est devenu pour la jeunesse Calédonienne un véritable acteur dans le secteur de la formation et de l’insertion professionnelle.

En marge du trentième anniversaire du RSMA NC, le général de Revel a fait un point de situation sur la mission du Régiment et en a présenté les perspectives, notamment avec une offre de 600 places à l'horizon 2017.

Retour sur quelques interventions médiatiques :

  • Nouvelle-Calédonie 1ère : JT du soir 26/05/2016 de 06'47" à 13'15".
    Précision : interrogé sur le coût moyen de formation par stagiaire en Nouvelle-Calédonie, le général de REVEL présente le chiffre de "3,6 millions". Il s'agit de XFP, francs pacifique, soit 30 170 € (base 1 XPF = 0,0083800 EUR), qui couvrent la rémunération, l'encadrement dédié, la formation, l'hébergement, la couverture medicale,...

  • Demain en Nouvelle Calédonie (DNC du 03/06/2016) : page 8 et 9

    NC1ere 26052016


En complément :

  • NCI (31/05/2016) : Intervention du Chef de bataillon Marc Desvergnes, sur la finalité et l’esprit du SMA.
  • site du RSMA NC : www.rsma.nc