Dispositif militaire d‘insertion socioprofessionnelle pour les jeunes des Outre-mer éloignés de l‘emploi

 Mappesma V3 blanche mini

Ils parlent du SMA

#Outremer : comment offrir des perspectives d'avenir aux jeunes

DOf43N1XUAAo8na La jeunesse des Outre-mer est en effet au cœur des préoccupations du gouvernement. Elle représente pas moins de 1,2 million de jeunes (2015), soit près de 50 % de la population globale des Outre-mer. Une jeunesse marquée par le chômage, la délinquance, les problèmes de mobilité, de déscolarisation, et de citoyenneté. Aujourd’hui, on estime que six jeunes d’Outre-mer sur dix ne sont ni en situation d’études, ni en situation d’emploi. Les Assises des Outremer ont été lancées début octobre. Elles vont durer sept mois. Durant ce temps, la parole va être donnée aux habitants de cette France périphérique.

Vendredi 17 Novembre à Paris, les Apprentis d’Auteuil, les Compagnons du devoir, le Secours catholique, et le Service militaire adapté organisent une journée "A l’école des Outre-mer, partageons nos talents".

Une journée de débat pour parler de cette jeunesse et mettre en valeur les richesses en matière d’éducation, de formation, d’insertion, mais aussi débattre des perspectives de développement.


 crédit photo : Caroline Vivant @AAuteuil

2016 07 17 PF depeche

La Depeche de Tahiti a réalisé deux portraits de jeunes femmes servant au RSMA de Polynésie française. Toutes deux se sont appuyées sur le Régiment et son "savoir former" et responsabiliser, pour donner un sens à leur vie professionnelle et personnelle. 

 

2016 07 10 PF depeche

Caporal-chef Nakeaetou (édition du 10/07/2016 page 10), formatrice filière "Restauration" :

"Je me suis dit : je ne veux pas finir ma vie à balayer des parkings! Donc j’ai décidé de reprendre mes études et je suis retournée à l’école en 3e à 19 ans. J’ai eu mon DNB et j’ai continué jusqu’en1ère L"

lire l'article complet
(Pdf, 120 Ko)

2016 07 17 PF depeche

Caporal-Chef Tchang (édition du 17/07/2016 page 8), formatrice filière "Tourisme" :

"Je contribue à l'épanouissement professionnel de jeunes polynésiens et mon travail ne s'arrête jamais !... Le stagiaire qui sort du RSMA avec des bagages, un permis, le brevet de secourisme, le TOEIC et des projets d'avenir, pour moi, c'est déjà tout gagné !".

lire l'article complet
(Pdf, 320 Ko)