Dispositif militaire d‘insertion socioprofessionnelle pour les jeunes des Outre-mer éloignés de l‘emploi

 Mappesma V3 blanche mini

Ils parlent du SMA

Mayotte : les évolutions du BSMA par le Général de Revel

my domtomactu19022016

A Mayotte, ils étaient 513 volontaires-stagiaires à apprendre un métier sous les drapeaux en 2015, ils seront 533 dans le cadre de cette montée en puissance. La rigueur militaire rattrape ceux qui ne savaient pas trop à quel destin se vouer :  » Nous allons au delà de notre mission d’accueil de 60% de jeunes sans aucun diplôme et de 30% d’illettrés puisqu’ils étaient 44% l’année dernière à Mayotte, souligne le général de Revel.

Un choix bénéfique que celui du BSMA de Mayotte, puisque son taux d’insertion est le plus élevé des SMA,  » 86%, dont la moitié est inséré dans l’emploi, précise...


En savoir plus sur http://www.domtomactu.com/2016/02/18/les-evolutions-du-bsma-de-mayotte-vues-par-le-general-de-revel/#cCokZZCkWbAgkGOQ.99

Le Premier ministre, Édouard Philippe s’est rendu lundi en fin de matinée au Régiment du service militaire adapté, en compagnie d'Annick Giradin, Ministre des Outre-mer, et de Sébastien Lecornu, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire. Il y a notamment visité la « Ferme », le pôle de formation de la plate-forme des Métiers de la terre.

« Cette visite est une volonté de l’État puisque c’est un dispositif tourné vers la jeunesse. Les assises des Outre-Mer qui vont s’ouvrir sont essentiellement tournées vers la jeunesse. Je pense que parmi les dispositifs que le premier ministre va découvrir, le RSMA est un dispositif qui fonctionne en Nouvelle-Calédonie », avançait le lieutenant-colonel de Villers. lire l'article

NC RSMA Revue8883

crédit Photo : Ivan Cotignola