Dispositif militaire d‘insertion socioprofessionnelle pour les jeunes des Outre-mer éloignés de l‘emploi

 Mappesma V3 blanche mini

Ils parlent du SMA

#Polynésie : le régiment de la seconde chance

Défiler au pas, se mettre au garde à vous et apprendre à installer de la fibre optique. Voila une des journées type au RSMA. Le régiment du service militaire adapté donne une seconde chance à 650 jeunes polynésienschaque année.

Les jeunes sont souvent issus de quartiers difficiles ou en situation d’échec scolaire. 21 formations sont dispensées dans les murs de la caserne. Les cursus sont choisis en fonction des besoins du marché de l’emploi. 82 % des élèves trouvent un travail à l’issue.


Article complet : https://la1ere.francetvinfo.fr/polynesie/tahiti/polynesie-francaise/rsma-ecole-seconde-chance-631846.html

Reportage de Thomas Teriiteporuarai et Patita Savea pour Polynésie 1ere

megaphonerpAlors que le gouvernement initie, avec les Assises des Outre-mer, un temps de réflexion et d’échange impliquant l’ensemble des ultra-marins, le Labo des histoires souhaite profiter de cette période pour donner la parole aux jeunesses des Outre-mer. Le mégaphone magique, projet en partenariat avec le Service militaire adapté et les Apprentis d’Auteuil,  est soutenu par le ministère des Outre-mer.

Avec ce projet, le Labo des histoires accompagne des enfants, adolescents et jeunes adultes ultramarins, âgés de 5 à 25 ans, dans l’écriture de textes courts inspirés par un inducteur simple.

MégaphoneSD 1La participation au projet se fera au moyen d’un formulaire dédié accessible mi-janvier. Des ateliers d’écriture sont prévus dans de nombreux territoires ultramarins, notamment avec les deux partenaires du projet. 

Le Service militaire adapté, partenaire historique de l’association, propose des ateliers d’écriture aux volontaires des régiments (Martinique, Guadeloupe, Guyane, Réunion et Nouvelle-Calédonie) ainsi qu’au sein du bataillon de Mayotte et du détachement de Périgueux.

Les Apprentis d’Auteuil, actifs dans l’Océan indien, les Antilles et la Guyane, sont également associés afin que les jeunes qui sont accueillis dans leurs établissements puissent participer au projet.

Lors de son déplacement en Martinique la ministre des Outre-mer, Annick Girardin, avait annoncé le lancement à venir de ce projet. A présent il ne nous reste plus qu’à écrire et tester ce mégaphone. Et voir s’il est vraiment magique !

Exemple d'un atelier avec les volontaires du Régiment du SMA de Nouvelle-Calédonie