Dispositif militaire d‘insertion socioprofessionnelle pour les jeunes des Outre-mer éloignés de l‘emploi

 Mappesma V3 blanche mini

Ils parlent du SMA

Mayotte : les évolutions du BSMA par le Général de Revel

my domtomactu19022016

A Mayotte, ils étaient 513 volontaires-stagiaires à apprendre un métier sous les drapeaux en 2015, ils seront 533 dans le cadre de cette montée en puissance. La rigueur militaire rattrape ceux qui ne savaient pas trop à quel destin se vouer :  » Nous allons au delà de notre mission d’accueil de 60% de jeunes sans aucun diplôme et de 30% d’illettrés puisqu’ils étaient 44% l’année dernière à Mayotte, souligne le général de Revel.

Un choix bénéfique que celui du BSMA de Mayotte, puisque son taux d’insertion est le plus élevé des SMA,  » 86%, dont la moitié est inséré dans l’emploi, précise...


En savoir plus sur http://www.domtomactu.com/2016/02/18/les-evolutions-du-bsma-de-mayotte-vues-par-le-general-de-revel/#cCokZZCkWbAgkGOQ.99

index

Engagements des régiments du SMA

Océan Atlantique 

  • en Guadeloupe, le régiment participe au stockage et à la distribution des masques de protection selon les priorités et besoins définis par l’Agence régionale de santé (ARS) et la préfecture. Un détachement du SMA a aussi prêté main forte au CHU pour lui permettre d’augmenter ses capacités d’accueil de malades.
  • en Martinique, le régiment s’apprête aussi à stocker des masques et du gel hydro alcoolique.
  • en Guyane, le régiment est en mesure de fournir un soutien logistique tant pour le transport de matériels et l’information de la population que pour l’hébergement de capacités ProTerre. Il a participé à un exercice monté par le CHOG.


Océan Indien

  • à La Réunion, le régiment a apporté un soutien technique au CHU de Saint-Pierre. Il a également participé à l’acheminement sécurisé de passagers de vols extérieurs vers une zone de quatorzaine.
  • à Mayotte, compte tenu des capacités d’accueil du département, le régiment héberge en quatorzaine 79 binationaux en provenance de Madagascar depuis le 28 mars.

Océan Pacifique

  • en Polynésie française, des militaires du SMA renforcent la plateforme téléphonique mise en place par le Haut-commissariat. Cette cellule contacte toutes les personnes en auto-confinement et contrôle leur compréhension et respect des mesures de protection tout en prenant des nouvelles de leur état de santé. « A Tubuaï et à Hiva Oa, où aucune contagion n’est encore déclarée, nous œuvrons avec les maires ».
  • en Nouvelle-Calédonie, le Régiment est en mesure de fournir un soutien logistique tant pour le transport de matériels et l’information de la population que l’hébergement de capacités ProTerre.

De nombreuses autres missions sont aussi à l’étude pour anticiper l’évolution de la propagation du virus et des moyens disponibles pour y faire face.

Mappesma ronde