Dispositif militaire d‘insertion socioprofessionnelle pour les jeunes des Outre-mer éloignés de l‘emploi

 Mappesma V3 blanche mini

Ils parlent du SMA

Martinique : le RSMA mise sur les énergies renouvelables (mars 2016)

FranceAntilles-2016-03Le Régiment du service militaire adapté vient d'inaugurer un nouveau plateau pédagogique qui permettra à 16 jeunes par an de devenir des professionnels du chauffe-eau solaire et des panneaux photovoltaïques. 

En trois ans, le nombre de chauffe-eau solaires installés en Martinique est passé de 500 à 5 000 par an. Il y a donc des créations d'emplois à la clé, ce que le Régiment du service militaire adapté (RSMA) a bien compris, comme à son habitude, avec sa logique propre : « On ne produit pas des jeunes diplômés ici, mais des jeunes employables », a rappelé le colonel Boccon-Liaudet, chef de corps du RSMA.

Lire la suite...

 

Témoignage d'un chef d'entreprise

 

Sana N’DIAYE

Président-Directeur général du Groupe NS

« Nous avons un métier à grande responsabilité : on nous confie la sécurité des biens et des personnes. Nous avons donc besoin de gens qui ont le sens des ordres précis : l’heure c’est l’heure. Si une procédure d’ouverture de site doit durer 20 mn, ce n’est pas 25 mn… Et les jeunes issus du SMA sont attentifs à ces contraintes.

Avant de recruter au SMA, j’avais rencontré des problèmes avec ma main d’œuvre : turn-over, exactions, irresponsabilités… Les jeunes du SMA ont plusieurs qualités : ils se sont déplacés des Outre-mer : c’est le gage d’une réelle motivation, ils parlent français, et surtout, sont employables immédiatement et travaillent avec la rigueur militaire.

La plus-value par rapport aux autres sources de recrutement c’est la rigueur, la ponctualité, le sérieux, le sens de la parole donnée, l’implication dans la mission… Ils restent imprégnés de l’esprit SMA même s’ils ont terminé la formation. Ils s’engagent à fond. Ils sont fiables, fidèles. En plus, ils apportent une richesse culturelle : la chaleur humaine, la bonne humeur… »