Dispositif militaire d‘insertion socioprofessionnelle pour les jeunes des Outre-mer éloignés de l‘emploi

 Mappesma V3 blanche mini

Ils parlent du SMA

Le Monde : le premier ministre salue l'action du SMA en Martinique

lemonde 2017novLors de sa journée de visite en Martinique, le premier ministre a salué l’action de jeunes engagés volontaires partis secourir les habitants de Saint-Martin après le passage d’Irma.

Par Cédric Pietralunga, Martinique, envoyé spécial

Le RSMA s’inscrit dans les efforts menés par les départements d’outre-mer pour tenter de retenir leurs jeunes actifs. « Les Antilles françaises sont confrontées à un choc démographique majeur, avec un vieillissement accéléré de leur population », s’inquiète-t-on à Matignon. Chaque année, la Martinique perd 2 000 à 3 000 habitants, sur une population estimée à environ 380 000 personnes. Faute d’emploi, un nombre croissant de jeunes actifs sont obligés de partir en métropole ou de s’exiler à l’étranger.

« Il faut inciter ces jeunes à rester sur place et donc leur fournir des formations qui leur permettent de trouver du travail », explique l’entourage de M. Philippe.

lire l'article du Monde


 

Le SMA et l'Europe

Les ambitions du Service militaire adapté pour la période 2014-2020

Fonds social européen

Union européenne

Fonds social européen

Union européenne

 

Notre démarche

 

Le Service militaire adapté (SMA) est un organisme de formation à caractère éducatif et socioprofessionnel qui vise à faciliter l'insertion de jeunes d'outre-mer, le plus souvent en risque de désocialisation, en leur dispensant une formation comportementale, scolaire et professionnelle.

Ce dispositif unique s'impose des contraintes de recrutement en accueillant au minimum 40% d'illettrés et plus de 60% de non détenteurs du brevet des collèges.

Pour 2018, le taux d'Insertion est de 82%.

Ces résultats sont rendus possibles par une intégration de notre action dans les dynamiques de développement des projets professionnels tournés vers l'emploi.

A titre d'exemple, deux vidéos montrent l'importance du FSE pour les régiments, pour les jeunes  accueillis et pour les territoires.

 A Mayotte

A La Réunion


Notre action en quelques chiffres

 

Les places offertes

Ce sont désormais 6000 bénéficiaires qui sont accuillis annuellement dans les centres du SMA.

La lutte contre l'illetrisme
Les jeunes du SMA bénéficient d'heures de remise à niveau scolaire sous le contrôle de professeurs des écoles détachés de l'éducation nationale auprès des unités du SMA. Ils bénéficient également d'une plateforme logicielle de remediation cognitive, financée notamment par le FSE.
La mobilité vers la métropole Chaque année, c'est environ 800 parcours en mobilité sont initiés annuellement (dont 90% en poursuite de formation et 10% en emploi direct). Recherchant principalement des formations en alternance, ce dispositif favorise la continuité territorialeet offre une véritable égalité des chances aux jeunes les moins favorisés.
L'accès au premier diplôme Annuellement, ce sont plus de 3500 jeunes qui sont présentés le certificat de formation générale (CFG) vec un taux de réussite de 90% de réussite. Le SMA démontre sa capacité à renforcer les compétences de base d'une jeunesse initialement en difficulté face à l'emploi.
L'action en faveur de l'égalité homme-femme L'ensemble des places de stage est offert à la fois aux hommes et aux femmes. Le taux de féminisation est actuellement de 30%, avec une pointe à 45% pour le Régiment de Nouvelle Calédonie. 
Les permis de conduire
8 jeunes sur 10 présentés obtiennent leur permis de conduire. Ce permis est un véritable passeport vers l'emploi.
Le taux de sorties positives
L'insertion au SMA est réalisé dans l'emploi durable ou l'alternance (57%), l'emploi de transition (26%) et les sorties positives, principalement Poursuites de formation (17%).