Dispositif militaire d‘insertion socioprofessionnelle pour les jeunes des Outre-mer éloignés de l‘emploi

 SM rgtsISO

Ils parlent du SMA

Mayotte : les évolutions du BSMA par le Général de Revel

my domtomactu19022016

A Mayotte, ils étaient 513 volontaires-stagiaires à apprendre un métier sous les drapeaux en 2015, ils seront 533 dans le cadre de cette montée en puissance. La rigueur militaire rattrape ceux qui ne savaient pas trop à quel destin se vouer :  » Nous allons au delà de notre mission d’accueil de 60% de jeunes sans aucun diplôme et de 30% d’illettrés puisqu’ils étaient 44% l’année dernière à Mayotte, souligne le général de Revel.

Un choix bénéfique que celui du BSMA de Mayotte, puisque son taux d’insertion est le plus élevé des SMA,  » 86%, dont la moitié est inséré dans l’emploi, précise...


En savoir plus sur http://www.domtomactu.com/2016/02/18/les-evolutions-du-bsma-de-mayotte-vues-par-le-general-de-revel/#cCokZZCkWbAgkGOQ.99

 

Régiment du Service militaire adapté de Nouvelle Calédonie
Créé au lendemain des évènements de 1984-85 (projet de loi LEMOINE), un détachement du SMA est implanté en province Nord à Koumac (1986) puis à Koné (1992). Désormais, le RSMA deNouvelle-Calédonie  est pleinement intégré dans le tissu local.
Fruit d’une réflexion globale menée de concert avec la Direction de la formation professionnelle continue (DFPC), le RSMA-NC favorise l’insertion reposant sur des parcours sécurisés. Cependant, il voit sa performance fortement décroître du fait de la réforme de la formation professionnelle sur le territoire.
Faisant preuve de réactivité, il recherche dès à présent d’autres solutions d’insertion directe (emploi direct). Néanmoins, l’efficience de ce régiment en termes d’insertion reste limitée par l’absence sur le territoire d’un acteur de la mobilité vers la métropole, ainsi que par l’éloignement du grand Nouméa qui reste le pôle principal de l’activité économique et de l’emploi.
Néanmoins, le RSMA-NC est résolument engagé dans le plan SMA 6000. A terme, il devrait accueillir un peu plus de 600 jeunes contre 560 actuellement, soit près de 14 % d’une classe d’âge.
Action au profit de la province nord
Par sa situation géographique et son action au profit de la jeunesse, le RSMANC participe à la politique de rééquilibrage institutionnel, social et économique entre le Sud et le Nord de la Nouvelle Calédonie (accords de Nouméa). Les VS originaires de la Province Nord représentent 46 % de l’effectif du régiment. La montée en puissance du pôle de développement de l’usine du nord (KNS) est susceptible de générer de nouveaux besoins que le régiment pourrait contribuer à satisfaire. Une étude d’estimation des besoins et des débouchés potentiels est en cours (emploi ou formations complémentaires). Les conventions signées avec Xstrata et avec l’Association Maintenance Durable reflètent l’importance que peut avoir le RSMA auprès de ces structures.

TAUX D'INSERTION des volontaires stagiaires
2009 : 67,5 %

2014 : 76,4%


FORMATIONS PROFESSIONNELLES
Pré-sectorielle du bâtiment - Maçon - Conducteur d'engin TP sur mine - Maraîcher horticulteur - Aménagement paysager - Ouvrier agricole polyvalent - Agent de prévention et de sécurité - Agent de restauration aide cuisinier -  Transport logistique - Aide à la personne


Régiment du Service militaire adapté de Nouvelle-Calédonie

BP 41
98850 KOUMAC - NOUVELLE-CALÉDONIE
Site internet

Utilisation des cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

J'ai compris