Dispositif militaire d‘insertion socioprofessionnelle pour les jeunes des Outre-mer éloignés de l‘emploi

index

Le SMA en chiffres …

  • 6 000 jeunes accueillis par an, au sein des 7 unités ultramarines et du détachement de Périgueux
  • plus 3 jeunes sur 4 insérés à l’issue de leur parcours SMA, dont la moitié dans l'emploi durable
  • Un doublement des capacités d'accueil de bénéficiaires volontaires entre 2009 et 2017
  • près de 50 % des stagiaires n'ont aucun dipôme professionnel ou technique
  • Plus de 40% des jeunes sont en situation d’illettrisme avant le début de leur formation au SMA
  • plus de 95 % des stagiaires obtiennent le CFG (certificat de Formation générale) à l’issue de leur parcours au SMA
  • Plus de 80 % des jeunes du SMA présentés obtiennent leur permis B en quittant le SMA
  • Plus de 50 ans d'expérience et déjà 140 000 jeunes formés

 


Encadrement

Les cadres servant au SMA sont détachés du ministère de la Défense pour la durée de leur mandat. Leur rémunération provient entièrement du programme 138 Emploi outre-mer (P138/BOP SMA). Ils sont désignés au regard de leurs compétences professionnelles, de leur expérience du commandement et font preuve d'un très fort engagement personnel au service des jeunes.

Budget

Pour l’année 2018, le budget consolidé d'investissement et de fonctionnement du SMA s’élevait à 78 millions d’euros.

Si les ressources financières proviennent essentiellement du P138/BOP SMA, de nombreux acteurs apportent leur contribution de manière significative, notamment au niveau local : collectivités territoriales (Conseil général, conseil régional,…), via les subventions régionales spécifiques, et les entreprises (taxe d’apprentissage,…).

Par ailleurs,  les Fonds de concours européens contribuent à près de 40% du financement des investissements et du fonctionnement du SMA.


 SMA bloc2018