Dispositif militaire d‘insertion socioprofessionnelle pour les jeunes des Outre-mer éloignés de l‘emploi

 Mappesma V3 blanche mini

Ils parlent du SMA

#Polynésie : le général à la rencontre des cadres et volontaires

03 visite pf comsma 01
Le général Thierry de LADOUCETTE, commandant le SMA se rend en Polynésie française du 08 au 18 mars, pour rencontrer les cadres, les volontaires et les partenaires du Régiment.
Ceci lui permet un dialogue direct avec les forces sur le terrain pour partager sa vision et mieux prendre en compte les enjeux de ce territoire. Cette visite s'inscrit dans la continuité calendaire des visites récentes de M. Emmanuel Berthier, Directeur général des OM, qui s'était rendu au Régiment, et de celle d'Annick Girardin, ministre des OM la semaine dernière.
Le régiment, dont la portion principale est situé à ARUE, cumule plusieurs spécificités fortes - 3 emprises dont 2 isolées, colocalisation avec les Forces armées de Polynésie française et prend en compte pleinement la dimension "archipel" de PF et son régime de gouvernance. 
Lire la suite...

Suite à son recrutement et après avoir procédé aux formalités administratives d’incorporation, le jeune volontaire du Service militaire adapté va commencer sa formation militaire intiale (FMI).

Celle-ci est une véritable remise à zéro permettant de mettre le stagiaire dans les meilleures conditions pour la suite de son parcours.

12

La FMI vise à :

  • apprécier et accroitre la motivation du stagiaire pendant la période probatoire (goût de l’effort, capacité d’adaptation, moralité) ;
  • donner au volontaire les bases de la vie en communauté (respect, discipline, esprit d’équipe) et les bases du savoir-être nécessaires à sa réussite future (présentation, tenue, ardeur au travail) ;
  • faire découvrir au volontaire le milieu dans lequel il va vivre pendant plusieurs mois et lui inculquer les bases de la vie sociale (éducation citoyenne et cohésion).

L’attention de l’encadrement est attirée sur le fait que c’est au cours de cette période que le risque d’attrition (départ du stagiaire pour raisons personnelles) est le plus élevé. Dès lors, il convient de placer le jeune volontaire dans une dynamique de réussite en dépit des premières difficultés rencontrées (efforts physiques, rupture avec le monde civil et/ou la sphère familiale).

Quatre modules de formation couvrent les 152 heures de la FMI :

module 1: accueil et information (19 heures) ;

module 2 : éducation civique et morale (28 heures dont 10 heures de module AFC) ;

module 3 : éducation physique et sportive (30 heures) ;

module 4 : formation spécifique (75 heures).

L’exécution des modules (module 3 en particulier) est adaptée aux conditions locales de chaque collectivité territoriale.

 

en image : la formation initiale en Martinique