Dispositif militaire d‘insertion socioprofessionnelle pour les jeunes des Outre-mer éloignés de l‘emploi

 Mappesma V3 blanche mini

Ils parlent du SMA

#SMA2025 : Comprendre la jeunesse pour mieux l’accompagner, le défi du SMA.

 SMA EHESP mars2019

Comment établir une relation de confiance ? Comment bien accompagner un jeune en situation d’échec ? Autant de questions auxquelles doivent répondre les cadres du SMA dans le cadre de leurs mission. Pour les aider, le capitaine Frédéric Lardoux s’est entretenu avec Virginie Muniglia, sociologue à l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP) de Rennes sur les manières d’établir une relation solide avec ces jeunes.

Cet entretien a eu lieu pour donner des clés aux futurs cadres affectés au SMA l’été prochain. En effet, pour la plupart, ils seront au contact direct de nouveaux territoires et d’une jeunesse en difficulté à laquelle ils n’ont pas été confrontés au quotidien. Bien préparer les cadres en s’entourant des expertises nécessaires, c’est l’une des conditions de réussite de la mission SMA dans les Outre-mer. C’est l’un des points majeurs du projet SMA2025.

Lire la suite...

 

Un parcours professionnalisant

Afin de garantir l'employabilité socioprofessionnelle du jeune, le SMA dispense une formation à la fois professionnelle et comportementale :

principe formation

La formation citoyenne et comportementale :

  • L’éducation civique : formation aux devoirs et droits du citoyen : civisme sur la route, tri sélectif, base du droit, etc.
  • L’évaluation comportementale permanente liée au régime d’internat militaire : présentation, tenue, volonté et maîtrise de soi.

 

La remise à niveau scolaire : jusqu’à 15 % du temps de formation

  • Les savoirs de base et compétences clés en situation professionnelle
  • Des professeurs des écoles détachés de l’Education nationale
  • 83 % de réussite au CFG (Certificat de Formation Générale).

 

L’aide à l’insertion professionnelle

Le parcours SMA comprend les phases suivantes :

  • Définition du projet professionnel selon les souhaits et les capacités du jeune, mais en relation avec les besoins du marché du travail local
  • Formation professionnelle : certifiante, pré-certifiante ou qualifiante (titres infra V à V : CAP)
  • Apprentissage « terrain » : chantiers-école et périodes d’application en entreprise
  • Ateliers de recherche d’emploi : rédaction de CV, visite de forums des métiers, recherche d’emploi par internet, préparation aux tests psychotechniques des recruteurs, simulation d’entretien d’embauche
  • Appui à l'installation en métropole pour les volontaires sélectionnés : partenariat avec LADOM1 pour l'aide à la recherche de logement et la gestion budgétaire et administrative.

           

Le succès du parcours SMA

apparaît clairement

quand on observe les

progrès réalisés par

le jeune à sa sortie.

 

 

 

     

Garantir les savoirs de base

Oser la réussite